article-dossier-actu-e-marketing
 
Pricing Assistant vient de réaliser une infographie très intéressante sur l'optimisation des campagnes Google Shopping.
 
Successeur de Google Product Search, Google Shopping est un comparateur de prix avec une base de données des produits vendus en ligne mis à jour en temps réel. Quand un internaute lance une requête sur le moteur de recherche, Google Shopping va inclure dans les résultats de recherches, des produits ayant un rapport avec le mot-clé tapé en affichant le visuel, mais également le prix.

Exemple de campagne Google Shopping

Exemple de campagne Google Shopping directement avec le mot clé "pc portable HP"

Cette infographie nous permet d'une part de prendre conscience de l'impact du géant Google dans le processus achat et de décrypter les comportements des internautes. Et d'autre part, elle nous oriente vers toutes les pistes permettant une optimisation maximale des campagnes Google AdWords et notamment Google Shopping à travers le flux produits.
 

La normalisation des achats en ligne

Le premier constat que nous permet de faire cette étude est que l'achat sur internet se banalise. En 2016, 35,5 millions de français font des achats sur internet. 45% d'entre eux vont d'abord effectuer des recherches sur la toile via les moteurs de recherches comme Google ou Bing par exemple. Ces investigations détermineront leur achat final.
 
Bien que les achats depuis les écrans tactiles progressent de jours en jours, 90% des cyberacheteurs achètent encore depuis leur ordinateur contre 4% depuis leurs tablettes ou smartphones. Une étude américaine récemment publiée démontre que 46% des clics sont attribués à Google Shopping, c'est à dire qu'au moins un internaute sur le web , lors de ses recherches sur le net, cliquera sur une des annonces Google Shopping pour collecter, soit des informations sur un produit ou tout simplement pour effectuer un achat direct.
 
Pour qu'une campagne Google soit productive et performante, il faut qu'elle soit la plus pertinente possible. Voici les 7 règles à respecter pour une campagne optimisée :
 

Les 7 critères d'une campagne Google Shopping réussie

 

1/ Le titre du produit

Le titre  doit comporter les mots-clés majeurs susceptibles d'être recherchés par les internautes. Il doit comporter 150 caractères maximum et doit mentionner la marque, le type de produits ainsi que ses attributs (taille, matière, quantité, couleur) N'oublions pas que Google n'affichera que les 70 premiers caractères, ce qui doit vous inciter à optimiser l'usage des bons mots-clés et au bon endroit. On évitera :
  • Un texte écrit en lettres capitales
  • Une ponctuation trop imposante (!!!)
  • Des expression pour faire vendre  "2 + 1 Gratuits !"
 

2/ La description produit

Tout comme le titre, le descriptif doit contenir les mots-clés potentiels afin de remonter au maximum sur les requêtes de recherches. La description doit compter 5000 caractères maximum. On doit pouvoir y lire des informations des plus précises et concises comme tout ce qui touches aux caractéristiques du produit ( aspects techniques et spécificités, matières, âge du public visé, taille...)
On misera : pour la qualité du texte plutôt que la quantité des mots.
Soyez donc bref et précis, évitez "le keyword stuffing" ou le bourrage de mots-clés qui risque de rendre votre texte lourd et non pertinent !
 

3/ La catégorie produit

L'attribut représente la catégorie dans laquelle vous classez votre produit. Il est obligatoire pour tous les articles des catégories suivantes :
  • Vêtements et Accessoires
  • Média et Logiciels
Vous devez utilisez la taxonomie déjà prédéfinie par Google. Choisissez celle qui se rapproche le plus de votre produit et qui le représente au mieux. Précisez le chemin d'accès complet ou l'identifiant de la catégorie.
 

4/ Le code produit

Ce code va permettre d'identifier le produit que vous vendez à l'échelle mondiale.

Il inclut, pour la majorité des produits :

  • l'attribut 'gtin' qui est obligatoire
  • l'attribut 'marque' qui est également obligatoire
  • l'attribut 'référence fabricant' qui est recommandé
Si votre produit ne mentionne ni le code 'gtin' ni la 'référence fabricant', vous aurez à précisez la valeur 'FALSE' pour l'attribut 'identifiant exist'.
 

5/ L'image du produit

Optimisez vos images car leur qualité influencera la réussite de votre campagne. Ne lésinez pas sur le visuel. Présentez des images en haute résolution sans filigranes et non modifiées en taille réel ne dépassant pas les 16Mo. Utilisez des images pertinentes et appropriées faute de quoi elles seront rejetées par Google.
 

6/ Le lien

Le lien qui est obligatoire pour tous les produits, doit correspondre à la page de destination du produit vers laquelle il renvoie. Il ne doit pas excéder les 2000 caractères. Notez que : cette page de destination doit répondre aux exigences de Google.
 

7/ Le prix

Le prix doit être fixe et identique à celui précisé sur la page de destination. Il doit inclure une devise conforme à la norme ISO 4217 et son format est prédéfinie par des tabulations. Gardez toujours un œil : sur les prix de vos concurrents et soyez le plus compétitif possible.
 

Retrouvez l'infographie complète pour optimiser vos  flux pour les campagnes Google Shopping

Infographie sur l'optimisation du catalogue et flux produits pour les campagnes Google Shopping Source : Pricing Assistant