chiffres-cles-e-commerce-france-2016

La fin de l’année arrive à grand pas. C’est à cette occasion que la Fevad nous livre les conclusions de ce 3ème trimestre à travers son bilan trimestriel, au même moment où le Black Friday prend de l'ampleur en France.

Le mardi 22 novembre dernier, la Fevad a rendu public son baromètre sur les ventes internet de ce 3ème trimestre 2016. Cette étude se base sur un panel de 195 000 sites marchands actifs et repose à la fois sur des données recueillies auprès des sites leaders qui participent à l’indice iCE40 mais aussi sur les informations collectés auprès de plateformes de paiement sécurisées. Voyons de plus près ce que nous révèle les chiffres.

Un troisième trimestre 2016 pour le e-commerce sous le signe de la croissance : +12%

12%, c’est l’augmentation qu’ont connu les ventes en ce dernier trimestre, un trimestre qui fut dynamique et très positif.

Bien que la consommation des ménages a subi une légère baisse de -2,4% après avoir vécu de beaux jours au 1er semestre (+2,7%), le e-commerce ne s’est jamais senti aussi bien. Et les ventes en témoignent puisqu’au total elles ont atteint 16,9 milliards d’euros contre 15,1 milliards il y a un an, soit une augmentation de 1,8 milliard d’euros.

Les transactions commerciales on-line sont en pleine progression et atteignent 227 millions soit une augmentation de +17%. Cependant le panier moyen ne suit pas la tendance et continue de baisser de 4% pour atteindre finalement 75 euros.

En 10 ans, le montant moyen de transaction a chuté de 13%. Cette baisse peut s’expliquer par le fait que les comportements des cyber acheteurs évoluent sans cesse, le panier moyen sur internet se rapprochant de plus en plus du panier moyen en boutique.

Bien heureusement, cette chute du panier moyen est contre-balancé par une fréquence d'achat en ligne qui augmente. Au 3ème trimestre, les acheteurs en ligne ont en moyenne effectué 7,9 achats par personne contre 7,2 il y a un an. Le montant dépensé par acheteur a aussi augmenté, il passe de 562 euros en 2015 à 590 euros cette année.

Les sites marchands connaissent également une dynamique intéressante. En effet leur nombre continue d'accroître, en cette fin d’année on dénombre pas moins de 195 450 e-boutiques alors qu’il y a un an il y en avait 178 500 (soit une croissance de +9%). Il est fort probable que la barre des 200 000 sites marchands soit franchie en cette fin 2016.

Statistiques e-commerce

Un indice iCE 40 au top de sa forme

L’indice iCE 40 qui permet de mesurer la croissance des sites leaders a connu une hausse de +6%, cependant la progression est moins importante que celle relevée au premier trimestre (+8%) et au second trimestre 2016 (+12%).

Ce ralentissement de croissance est dû à une consommation des ménages en léger recul notamment dans le secteurs de l’habillement et textile qui voit par conséquent ses ventes chuter de -7% en un an d’après IFM.

Bien heureusement d’autres secteurs connaissent une croissance bien que légère, c'est le cas pour les sites de ventes aux professionnels (+5%) et les sites de ventes de voyage-tourisme (estimation de +3%).

Marketplace et m-mobile en plein essor

Dans notre dernier article consacré au bilan de la Fevad pour le second trimestre 2016, nous avons vu que l’indice IPM des places de marchés et du commerce mobile avaient augmenté de 16% avec des cyberacheteurs de plus en plus à l’aise avec leurs écrans tactiles.

Cette tendance se confirme au troisième trimestre avec un dynamisme des ventes sur smartphones et tablettes qui persistent.

L’indice iCM permettant de mesurer les ventes en ligne via les écrans tactiles (on comprend par la les smartphones et les tablettes), les applications et sites mobiles, a augmenté de 30%.

Les boutiques marchandes du panel iCM enregistrent une hausse de 25% sur les terminaux mobiles contre 20% en 2015.

L’indice iPM, quant à lui, qui permet d’évaluer le volume des ventes réalisées sur les market place (via les sites hébergés et sur les place de marché de l’iCE 40) augmente de 15% ce dernier trimestre.

Enfin, les ventes sur les marketplaces représentent 30% du volume d’affaires des sites de l’iPM ce qui correspond à une hausse de +3 points depuis 2015. Elles sont d’ailleurs à l’origine de l’augmentation de 13% des ventes de produits du panel iCE.

Prévisions de fin d'année avec Noël 2016 : plus de 13,5 milliards d'euros dépensés

La Fevad prévoit une hausse des ventes de fin d’année de plus de 13,5 milliards d’euros, soit une augmentation de plus de 10% comparé à l’année dernière.

2016 devrait se clôturer sur une note très positive avec un marché e-commerce en pleine forme et la barre des 70 milliards d’euros atteint haut la main. D'ailleurs, une enquête réalisée par Mediametrie/Netratings estime que 32 millions d’internautes (+ 2 millions de personnes par rapport à 2015) envisageraient d’acheter leurs cadeaux de Noël sur internet.