Tutoriel : éviter les filtres spams dans vos campagnes d'e-mail marketing

Selon de récentes études, plus de 80% des emails au monde seraient des spams. Dans l'article qui suit, nous allons vous montrer comment vous ranger du bon côté et faire partie des 5-20% qui réussissent et gagnent le cœur de leurs destinataires.

En e-mailing, le Spam, c'est quoi ?

On parle de spam (en français pourriel) pour désigner un courrier électronique indésirable, reçu sans l'autorisation préalable du destinataire. Le mot spam a été utilisé pour la première fois pour désigner un email indésirable en 1994 et a été inspiré d'un sketch des Monty Python dans lequel un restaurant ne propose que des plats à base de Spam (une marque de viande en conserve), le mot et l'aliment devenant de plus en plus envahissant à mesure du sketch.

Que sont les filtres anti-spams ?

Les filtres anti-spams sont des programmes censés protéger les boîtes de réception de spam. Pour détecter ceux-ci et les différencier d'email légitimes, les filtres anti-spams évaluent un certain nombre de critères allants de phrases ou mots précis à des éléments de design en passant par des critères plus techniques.

Que sont les blacklists ?

Les blacklists ou listes noires sont un ensemble d'adresses IP et de domaines qui sont suspectés de produire des spams. Ces IP sont bloqués et tous les emails qui en proviennent sont marqués comme spams. En résumé : c'est une prison pour adresses IP et domaines !

Il existe de nombreuses listes noires. Les clients de messagerie utilisent des listes noires différentes mais peuvent aussi partager les informations entre eux.

Bien qu'il soit possible de sortir d'une blacklist, cela s'avère très difficile et pour un marketeur sérieux, s'y retrouver est une catastrophe. Il faut donc à tout prix soigner ses emails et organiser des campagnes email marketing responsables !

Les règles d'un email marketing responsable (ou comment ne pas finir en spam).

Maintenant que vous avez compris les enjeux, laissez-nous vous montrer comment éviter de finir en spam et organiser des campagnes emailings de très haute qualité.

À faire pour éviter de finir en spam :

  • Inscrivez-vous sur une liste blanche (whitelist). Une liste blanche est exactement l'inverse d'une liste noire. Chaque IP ou domaine se trouvant sur cette liste a un accès libre aux boîtes de réception des destinataires utilisant cette liste blanche. Si l'on a été accepté sur whitelist, mais que l'on ne se tient pas aux règles déontologique du bon emailing, on risque de s'en faire renvoyer. Les listes blanches les plus connues sont : The DNS Whitelist (DNSWL.org) et The Spamhaus Whitelist (Spamhaus.org/whitelist)
  • Obtenez l'autorisation de vos destinataires. Il est indispensable d'envoyer des emailings uniquement à des contacts qui ont explicitement donner leurs accord et signifié qu'ils désiraient recevoir vos messages. Pour cela, utilisez le processus du double-opt-in: un email de confirmation sera envoyé à vos destinataires après leur inscription par votre formulaire. Ainsi vous prévenez les abus et vous assurez de la qualité de votre carnet d'adresses.
  • Épousez le changement! N'écrivez pas toujours la même chose. Les filtres anti-spam et les blacklists remarquent lorsque des emails identiques sont envoyés trop souvent et supposent en général qu’un robot spammeur en est à l’origine.
  • Passez par des serveurs sécurisés. Utilisez un logiciel d’emailing professionnel pour vos envois. Un bon logiciel disposera de certifications (par exemple chez Return Path ou CSA) qui vous garantiront une haute délivrabilité. C'est le cas de notre solution Newsletter2Go.
  • Ne laissez rien au hasard. Tester vos emails avant l’envoi. Un spam test vous indiquera quel est le risque que vos emails soient considérés comme spam. Ce type de test est généralement proposé par des solutions emailing.

À éviter pour ne pas finir en spam :

  • ÉCRIRE UNIQUEMENT EN MAJUSCULES ! Non seulement vous donnez l'impression de crier, mais en plus les filtres anti-spams seront immédiatement alertés par trop de majuscules dans l’objet ou dans le contenu.
  • Paraître trop pressé. Même si cela est tentant, essayez de ne pas trop pressé vos contacts, car des phrases de type « Achetez maintenant ! » ou « Avant qu’il ne soit trop tard » sont extrêmement présentes dans les spams. Et n’utilisez jamais plus d’un point d’exclamation !!!!!!!!!
  • Mentionner de l’argent. Cela va souvent s’avérer difficile et parfois impossible pour les marketeurs, mais il vaut mieux éviter au possible des mots comme « Gains », « Argent », « Fortune », « Cash » ou les signes € ou $.
  • Utiliser des spam words. Il ne faut pas oublier que les filtres anti-spam sont automatisés et ne reconnaissent pas nécessairement le contexte dans lequel un mot est employé. Les mots comme « marketing », « Offre », « garantit » ou « cliquez ici » sont à éviter le plus possible. Évitez également tout ce qui concerne des contenus de type médicaments, casinos, sex, etc.
  • Utiliser des listes achetées. Lors de l’achat d’adresses email, vous recevrez beaucoup d’adresses dont les propriétaires n’auront pas consenti à l’utilisation. Cela augmentera vos chances d’être désigné comme spam.
  • Oublier le texte. Si vous envoyez des emails avec seulement des images (même si le design est magnifique), les filtres anti-spams ne verront que du code est pas de contenu et considéreront vos emails comme des spams.