Classement top 10 en audience mobile pour le e-commerce en France en 2016

Le commerce mobile a le vent en poupe. Le Mobile Marketing Association a mis en place le 1er Observatoire du Commerce Mobile en se basant et en compilant les données de l'AFSCM, l'AFMM, RetailMeNot, comScore, Criteo, Médiamétrie, les transactions de cartes bancaires, et Priori Data afin de nous donner les indicateurs clés sur l’évolution de l'usage du téléphone mobile dans le commerce. Le marché du m-commerce en France a tout simplement doublé entre 2015 et 2016, passant de 3,7 milliards d’euros à 7 milliards d’euros. L'occasion de faire le point sur les chiffres clés autour du m-commerce, appelé également commerce mobile.

Cette étude nous aidera à décrypter les comportements des cyberacheteurs et l'usage qu'ils font de leurs appareils mobile. Découvrons sans plus attendre cette première édition qui se concentre sur le poids du mobile pendant les fêtes de fin d’année 2016 en France et plus globalement sur les chiffres de l'année 2016.

La définition du commerce mobile en 2016 selon la Mobile Marketing Association :

Cette étude s’articule autour de 4 grands axes, que l'association MMA souhaite établir comme une norme, lorsqu'on évoque le sujet du commerce sur mobile :

  • E-commerce sur mobile (appelée communément m-commerce)
  • Interactions mobiles avec le point de vente
  • Paiement mobile
  • Achat in-App

E-commerce sur mobile ou quand le smartphone propulse le M-commerce

C'est la forme la plus connue : quand vous allez sur le site mobile d'Amazon.fr ou sur l'application mobile de Vente-Privée, vous effectuez un achat m-commerce. Le m-commerce c’est 26,5% de transactions digitales en 2016 en France. On pourrait croire que le commerce mobile se résume à la seule action d'acheter en ligne sur un site e-commerce via son smartphone. Mais c'est beaucoup plus large que cela : le m-commerce se caractérise par un ensemble de transactions à partir de son mobile, un processus qui accompagne le cyberacheteur jusqu’à la finalité de son achat, que celui-ci soit en ligne ou en point de vente. Les français en sont de plus en plus adeptes faisant du commerce mobile un concept qui se normalise.

Interactions mobiles avec le point de vente

Dans la continuité du e-commerce sur mobile, il y a l'usage du mobile au sein des commerces et des points de ventes. Quand on observe les consommateurs, leurs smartphone ne les quittent plus : à la maison ou en rayon, ils n’hésitent plus à dégainer leur mobile pour se renseigner sur un article, comparer des prix ou pour optimiser leurs achats. D’autres vont même jusqu’à payer avec leurs téléphones puisque certains modèles de smartphones remplissent cette fonction.

Le smartphone a bouleversé le comportements de l'utilisateur lambda. En France en 2016, 2,5% des transactions commerciales ont été faites depuis des mobiles contre 39% dans le monde. On assiste à une explosion spectaculaire des ventes sur mobile en France.

Et pour 70% des utilisateurs, leurs smartphones les accompagnent pendant tout leur parcours achats pour comparer des prix, rechercher les meilleurs offres, consulter les avis consommateurs sur les articles et les enseignes, vérifier la disponibilité d’un article en magasin...

Le paiement mobile ou quand le smartphone éradique CB et portes monnaie en cuir

Nouveau symbole de la technologie de cette nouvelle ère : le paiement mobile sans contact. Il s’agit de payer depuis un téléphone mobile (équipé d’une puce NFC par exemple), concept qu'est de plus en plus utilisé pour son côté simple, rapide, tendance et surtout sécurisé.

L’évolution grandissante du e-commerce ne cesse de se confirmer et le paiement mobile en est la preuve directe. Les chiffres fournis par la MMA viennent confirmer cette tendance encore un peu timide mais très prometteuse : 4,5% des utilisateurs de smartphones l'utilisent pour payer des achats (+20% entre 2015 et 2016. Bien que le paiement sur mobile n’en est qu’à ses débuts, la croissance promet une démocratisation du m-paiement rapide dans les prochaines années.

Achat in-App : l'achat au sein même de l'application

Dans le jargon du web marketing, un achat in-app désigne un achat pouvant s’effectuer au sein même d’une application mobile que ce soit smartphone ou tablette.

En pratique, les achats in-app se sont présent surtout dans les domaines des applications de jeux gratuites dont ils permettent la monétisation. L’achat in-app peut aussi bien concerner l’achat de vies supplémentaires ou d’accessoires nécessaires au jeu.

En 2016, les achats in-app ont généré 458 Milliards d'euros en France sur une période de 12 mois. Le PlayStore représente à lui seul 57,9% des transactions des achats in-apps.

Découvrez l'infographie sur le m-commerce / commerce mobile :

Infographie sur les chiffres clés du commerce mobile / m-commerce 2016

Source : http://www.mmaf.fr/