Classement top 10 en audience mobile pour le e-commerce en France en 2016 La recherche vocale a connu un véritable essor ces dernières années. Effectuer ses recherches vocales par le biais de son smartphone pour le côté rapide et pratique ou via un assistant vocal est devenu monnaie courante. Et pour cause, nos mobinautes qui sont de plus en plus connectés ont vu leurs habitudes bouleversées par l'émergence du numérique. En 2018 on ne recherche plus comme il y a 10 ans, la reconnaissance vocale a complètement évincé le clavier. Qu’ils se prénomment Siri, Cortana ou encore Ok Google, ils ont révolutionné le monde de la recherche mobile.

La France dispose enfin d'une étude sur l'usage de la recherche vocale

Jusqu’à présent on trouvait uniquement des études pour les pays anglophones pour bien comprendre ce phénomène mais rien du côté français. Fort de ce constat, l'agence Search Foresight a commandé une étude à un institut de sondage pour pallier au manque de chiffres sur le marché français. Et ce fut chose faite puisque Search Foresight et My Media viennent de rendre publique une étude intéressante sur la recherche vocale et les assistants vocaux. Cette enquête a été réalisée par l’institut Toluna via téléphone sur un panel de 1013 personnes âgées de 18 ans minimum et équipées d’un accès internet. Voici ce qu’il fallait retenir :

OK Google, un assistant vocal qui marque les esprits

Parce qu’il est plus facile de dicter que de saisir, 81% des sondés affirment connaître au moins un assistant vocal, et pour 28%, Google s'impose et occupe la première place du classement avec 36% de notoriété spontanée tout de suivi par Siri (26%) puis Alexi (12%) et enfin Cortana (11%). D'ailleurs les diverses études réalisées le confirment, Google reste l'assistant vocal le plus fiable sur le marché.

Le smartphone, le terminal préféré des 18-34 ans

Le terminal mobile ne cesse d'évoluer et de révolutionner le quotidien des usagers. De plus en plus intelligent, de plus en plus intuitif, à en croire les chiffres, le smartphone est le terminal incluant l'assistance vocale le plus souvent utilisé par les 18-34 ans (44%), suivi de l'ordinateur et de la tablette (20%) puis des enceintes connectées (13%)

Les assistants vocaux sont de plus en plus utilisés par les consommateurs français.

En effet, il sont 60%  à faire appel fréquemment à l'assistance vocale contre 34% à ne l'utiliser que très rarement. Pourquoi ce contraste ? Certains facteurs peuvent expliquer cette disparité comme le manque de confiance quant à la sécurité des données collectées, ne pas savoir utiliser cette nouvelle technologie ce qui peut être un frein en soi.

L'assistance vocale, pour un usage simple au quotidien

Dans le top 5 des actions réalisées via l'assistance vocale, on retrouve la recherche sur internet (86%), les demandes d'informations sur la météo (69%), le pilotage de la musique (58%), la rédaction d'un email ou d'un simple message (58%) et le réglage d'une alarme (57%). On remarque donc que les utilisateurs plébiscitent l'assistant vocale pour des requêtes du quotidien qui, bien qu'elle soient simples, permettent de gagner du temps, d'être multitâche et mobile mais également de faciliter la vie de personnes souffrant de déficience visuelle par exemple. Pour consulter l'intégralité de l'étude, cliquez ici.