Astuces pour réussir sa campagne e-mailing

Vous voulez lancer votre campagne e-mailing mais vous vous demandez comment être sûr que vos e-mails ne finiront pas dans le dossier spam de vos clients ? Pour mettre un maximum de chances de votre côté, voici quelques astuces à respecter.

Optimiser l'objet de votre e-mail

Optez pour un objet court, simple et attrayant

Une des règles à respecter consiste à écrire un objet si possible inférieur à 35 caractères. Ne partez pas dans le détail et restez simple et original pour attirer l’œil de votre client. Un exemple est d’adopter une démarche amicale et personnalisée. Bien évidemment tout dépend du positionnement de votre entreprise. En effet, un camping ne va pas s’adresser de la même façon qu’un hôtel 5 étoiles à ses potentiels clients. Le ton est donc à adapter et cela dès l’objet (vouvoiement, tutoiement, amical, sérieux, …)

Attention aux lettres majuscules et certains mots clés

Les e-mails uniquement en majuscules peuvent être considérés comme agressifs, bien qu’ils soient plus visibles sur l’instant il ne faut pas en abuser au risque de déplaire. Vous-même en tant que destinataire, vous n’aimeriez surement pas recevoir ce genre d’e-mails :

« CLIQUE SUR CE MAIL ET DÉCOUVRE UNE OFFRE INCROYABLE – ATTENTION OFFRE LIMITÉE DANS LE TEMPS »

D’ailleurs certains mots sont notamment à fuir si vous ne voulez pas que votre e-mail soit considéré comme du phishing (“hameçonnage” en français). Évitez par exemple les mots liés à la vie privée (Célibataire, rencontres, besoin d’aide…) et/ou à la santé (Maigreur, prescription, anxiété, calvitie) ou encore relatifs aux gains financiers (économiser, offre gratuite, sans frais…).

Avoir une base de données à jour et donc propre

Une base de données e-mailing efficace c’est une base nettoyée régulièrement

Mieux vaut viser moins et viser juste, pour cela il faut faire attention notamment à la liste de ceux qui se désinscrivent, à ceux qui changent de coordonnées ou bien encore aux destinataires qui n’ouvrent pas les e-mails depuis plusieurs mois (à prendre en compte différemment selon la fréquence d’envoi).

Faites également attention à votre fréquence d’envoi

Si vous envoyez trop de e-mails marketing, vous risquez de donner un sentiment d’agression vers votre cible et à l’inverse si vous en envoyez en faible quantité, vous risquez de tomber dans l’oubli. Un juste milieu est à trouver pour avoir une bdd pertinente et exploitable.

Soignez votre contenu pour améliorer votre taux d’ouverture

Comment rédiger un contenu efficace ?

Tout d’abord en l’adaptant à votre cible. Cette étape va de paire avec celle concernant la base de données à mettre à jour régulièrement. Si vous arrivez à différencier les types de populations que contient votre base de données et à adapter le contenu plus précisément selon les typologies de votre cible, vous augmenterez vos chances de succès pour votre campagne.

Faites des tests et osez l’originalité

N’ayez pas peur de surprendre avec des petits émoticônes ou des expressions tant que vous les utilisez de manière raisonnable. Le tout est d’essayer un maximum de choses pour voir ce qui marche le mieux. Enfin certains protocoles sont à respecter pour votre e-mail marketing. Pour aller plus loin n’hésitez pas à consulter cet article.

Article rédigé par Allan GIRAULT