E-commerce : 4 conseils pour vendre à l’export sur les DOM-TOM et l’Outre-mer

Votre e-commerce tourne plutôt bien et une de vos résolutions pour cette nouvelle année est de développer votre boutique en ligne et exporter vos produits ? Vous souhaitez partir à la conquête des territoires Outre-mer mais vous appréhendez car vous n’avez jamais exporté vers cette zone géographique qui vous est inconnue ? Voici nos 4 astuces pour développer votre e-commerce vers les Dom Tom et conquérir ce nouveau marché florissant.

L’Outre-mer : une opportunité de croissance à exploiter pour votre e-commerce

Les départements et territoire d’Outre-mer, malgré leurs paysages à couper le souffle, sont les grands oubliés des e-commerçants basés en métropole. Avec une population de 2 750 323 habitants d’après les derniers chiffres de l’Institut d’émission des départements d’outre-mer, les Dom Tom représentent un marché prospère à exploiter. Les achats en ligne sont devenus une pratique courante pour les internautes de ces territoires. D’après l’étude menée par Médiamétrie, en Guyane, Antilles et Réunion, on dénombre 963 500 de cyberacheteurs ayant déjà effectué un achat sur internet.

Conseils pour les e-commerce qui veulent se lancer dans l'export vers les Dom Tom

Il y a eu 47 600 acheteurs en plus depuis 2017. “La nouvelle vague de L’Observatoire des Usages Digitaux aux Antilles-Guyane et à La Réunion confirme la montée en puissance du digital, qui s’ancre de plus en plus dans les usages de la population. En 2019, 88,1% des Antillo-guyanais se sont déjà connectés à Internet, soit 749 500 internautes de 13 ans et plus. La tendance est sensiblement la même à La Réunion, où 86,8% des individus ont déjà surfé sur internet, quels que soient le lieu et l’écran.” observe Médiamétrie. Ces territoires sont de plus en plus connectés et révèlent un potentiel intéressant, pour toute entreprise souhaitant développer ses ventes en ligne.


[Annonce partenaire] Formation gratuite sur Google & avis clients :

Environ 80% des acheteurs en ligne des DOM-TOM estiment que la livraison n’est souvent pas possible

Seulement voilà, lorsqu’on souhaite étendre son activité en ligne vers l’Outre-Mer, on se retrouve confronté à la problématique de la logistique et des frais qui leurs sont imputés. C’est vraiment un frein, d’autant plus que les ultramarins sont de plus en plus connectés. Cependant, cette zone géographique reste un territoire difficile à conquérir. D’après le bilan dressé par l’Autorité de la concurrence du 4 juillet 2019, la livraison et les taxes douanières freinent de manière considérable le développement du commerce en ligne vers les territoires des DOM-TOM.

Bon nombre d’ultramarins souhaitent acheter en ligne mais se retrouvent freiner au moment de la finalisation de leur commande puisque le site e-commerce ne livre pas vers l’Outre-Mer. Les frais de logistique excessivement élevés, le délai d’acheminement beaucoup trop long sont autant de contraintes pour le développement d’un site e-commerce vers les îles. Bien heureusement, il existe 4 mesures qui permettent de vendre à l’export et de conquérir ces territoires situés à des milliers de kilomètres de la métropole.

4 bonnes pratiques pour développer votre e-commerce et conquérir de nouveaux clients dans les DOM-TOM

La concurrence des acteurs du E-commerce en France s’accentue d’années en années. Exporter vers des destinations un peu trop délaissées par les boutiques en ligne est un excellent moyen de se démarquer et tirer son épingle du jeu. L’Outre-Mer s’avère être justement une niche à fort potentiel, voici comment l’exploiter.

La logistique : un des freins qui empêche les sites e-commerce de livrer vers l’Outre-Mer

1- Formalités douanières : informez vous en amont

Expédier un colis vers la Guyane, la Polynésie la Guadeloupe, la Réunion ou encore la Martinique, comporte des particularités qui sont propres à ces destinations. En effet, bien que les départements d’Outre-Mer fassent partie du territoire français, les droits et taxes applicables ne sont pas les mêmes. Par exemple, les colis dont la valeur est supérieure à 22€, feront l’objet d’une taxe. Il est donc primordial que vous ayez une gestion des formalités douanières sans faille pour éviter toute mauvaise surprise.

2- Étudier la demande marché en local et adapter votre stratégie marketing

Comme toute ouverture de nouveaux territoires en e-commerce, il est important d’analyser les besoins et benchmarker la concurrence avant de démarrer ses campagnes marketing de promotion. En effet, dans un premier temps, il est plus judicieux d’effectuer une sélection de produits sur lesquels vous allez opérer des actions de visibilité à destination de ces territoires. Et pour cela, plusieurs critères sont importants, notamment la présence en local de vos produits, leur prix, et la valeur ajoutée que vous pouvez apporter.

Pour opérer de façon méthodique, vous pouvez vous baser sur votre top vente des 100 produits les plus vendus en métropole, et analyser produit par produit ce que propose la concurrence déjà sur place, ainsi que les concurrents en métropole qui livrent ces destinations, et lister les produits à plus fort potentiel. Ensuite, libre à vous d’opérer des actions de communication autour de ces produits : cela peut-être une campagne Google Ads poussant uniquement ces top ventes à potentiel et ciblant les territoires DOM-TOM. Vous pouvez faire la même chose sur les réseaux sociaux via Facebook Ads. Et si cela est opportun, vous pouvez exploiter les médias locaux à forte visibilité en achetant de la visibilité via du publi-redactionnel ou des campagnes sur leur base emailing, afin de gagner rapidement en trafic sur ces territoires.

Grâce aux plateformes logistiques, les sites e-commerce de France peuvent exporter vers les Dom Tom
Avec les plateformes logistiques de réexpédition, vous vous faites livrez depuis la France vers l’Outre-Mer

3- Faire appel à une plateforme logistique de réexpédition de colis

Ces plateformes logistiques fleurissent de plus en plus et peuvent être un excellent allié dans le développement de votre e-commerce vers l’Outre-Mer. Il s’agit d’entrepôts basés en France qui réceptionnent les colis avant de les réexpédier vers l’extérieur du pays. En effet, avec le service de réexpédition, vous permettrez à vos prospects d’acheter en France et de se faire livrer quelque soit leur zone géographique.

4- Installer sa filiale e-commerce dans les Dom Tom

Il faut savoir que les sites marchands locaux sont encore peu nombreux et que les commerces en ligne de métropole y sont peu présents. Près de 80% des internautes d’Outre-Mer affirment que les sites e-commerce ne proposent pas de livraison vers leur territoire. Également, près de 59% jugent les frais de livraison trop important. Implanter son e-commerce dans les Dom Tom réglera tous ces soucis. Pour réussir la création de votre filiale, vous pouvez vous faire accompagner d’une société tiers spécialisée dans la création et domiciliation d’entreprise.

L’énorme avantage de ces intermédiaires d’entreprises déjà présents sur place réside dans le fait qu’ils connaissent parfaitement les spécificités locales. C’est le cas du cabinet Capcompta qui accompagne les sociétés dans leur installation en Guadeloupe et les conseille dans leurs démarches juridiques. Ces réseaux d’aide de création d’entreprise apportent une aide efficace et non négligeable et vous orienteront dans votre parcours en vous faisant gagner un temps considérable.

Grâce à nos différents conseils cités précédemment, vous ferez tomber toutes les frontières qui vous empêchaient jusqu’à présent d’ouvrir votre e-commerce aux départements d’Outre-Mer.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

[À découvrir] o2switch, l’hébergement illimité pour vos sites web – 100% français

o2switch est devenu en quelques années une référence en matière d’hébergement web, grâce à leur offre unique : 5 € HT / mois pour une formule tout compris et 100% illimitée, et surtout avec des fonctionnalités vous permettant de tout faire et de n’avoir aucune restriction ! Vous pouvez héberger un seul site ou 100 sites web différents, le prix restera le même.

> Pour découvrir l’offre : cliquez-ici !

 

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *