Netlinking SEO : quelle différence entre un lien backlink nofollow et dofollow ?

Backlink, netlinking, liens dofollow, nofollow, ugc, sponsored… les acronymes et notions techniques autour du référencement naturel, et spécifiquement dans la pratique du netlinking sont nombreux, et peuvent porter à confusion chez les débutants en référencement naturel. On va s’intéresser à une notion simple : comprendre la différence entre un lien dofollow et nofollow, comment l’identifier, et quel bénéfice ou impact il peut avoir.

SEO

Quand on évoque les fondamentaux du référencement naturel SEO, trois ingrédients essentiels sont au rendez-vous, et ce depuis l’existence même du référencement SEO :


[Agenda] Comment booster ses ventes e-commerce de fin d'année 2021 ?

  • le code html d’un site (qui doit être optimisé pour sa lecture par les robots Google)
  • le contenu d’un site (qui doit être riche, unique et optimisé pour les requêtes des internautes)
  • les liens pointant vers le site appelés netlinking (qui doivent être nombreux, réguliers dans le temps, et en grande partie dofollow)

Il faut comprendre que chaque site web possède une certaine popularité aux yeux des moteurs de recherche, et cette popularité se transmet d’un site web à un autre quand un site A crée un lien vers votre site B. En effet, plus le site A est spécialisé dans son domaine – et de surcroît possède un excellent référencement SEO – plus le lien aura du poids et transmettra de la popularité – qu’on appelle dans le jargon du jus – à votre site B.

Prenons un exemple : imaginons que vous êtes une startup dans le domaine de la santé, que le site A soit Doctissimo, et que votre site B soit une nouvelle application pour suivre votre perte de poids. Si Doctissimo vous consacre un article, et fait un lien vers votre site, vous aurez donc un lien d’autorité qui pointera vers votre site, et Doctissimo vous transmettra de sa popularité, qui bénéficiera au référencement SEO de votre site web… si et seulement si ce lien est qualifié de dofollow. Do… quoi ?

Définition et origine du lien dit “dofollow” et “nofollow”

Le terme anglais dofollow, qui signifie suivre mais qu’on peut traduire par “suivi”, caractérise les liens qui sont suivis par les robots des moteurs de recherche. Dans l’esprit commun, on pourrait penser qu’un lien pointant vers son site web est par défaut le même : pourtant, si cette notion de “lien suivi” existe, c’est qu’il existe des liens qui ne sont pas suivis… logique jusqu’ici. C’est ce qu’on appelle un lien nofollow (non suivi en français).

  • lien dofollow : lien suivi par les robots des moteurs de recherche
  • lien nofollow : lien non suivi par les robots des moteurs de recherche

En d’autres termes, un lien non suivi ne jouera pas de rôle bénéfique dans votre stratégie SEO, mais ne vous pénalisera pas non plus. On peut le qualifier de neutre d’un point de vue SEO.

Comment différencier un lien dofollow d’un lien nofollow ?

En effet, la notion de “dofollow link” qu’on appelle communément dans le jargon du SEO “un lien / backlink dofollow” est un lien qui ne possède aucun attribut bloquant son suivi par les moteurs de recherche. Plus concrètement, il faut savoir qu’un lien est code en html de la manière suivante :

<a href="https://www.liendevotresiteweb.fr">Le texte du lien qui sera dofollow</a>

Le lien ci-dessus est un lien dit “dofollow”, puisqu’il ne spécifie aucune restriction de suivi aux moteurs de recherche. Sauf qu’il est possible de restreindre le suivi d’un lien en indiquant un paramètre dans le code html :

<a href="https://www.liendevotresiteweb.fr" rel="nofollow">Le texte du lien qui sera nofollow</a>

Ainsi, dans ce deuxième exemple, on remarque un nouvel attribut qui fait son apparition : rel=”nofollow”. Ces quelques mots ont un impact majeur sur le lien en question : ils indiquent aux robots de ne pas le suivre, et en d’autres termes, le site qui vous crée un lien avec cet attribut ne vous transmet pas de sa popularité. Cependant cela n’empêche pas les visiteurs de cliquer dessus, nuance importante !

Pourquoi les sites créent-ils des liens nofollow ?

À la base, Internet, ce sont des liens normaux, dits dofollow. L’anormalité finalement, c’est l’usage des liens nofollow, mais qui a été imposé par la force des choses par le fonctionnement même des moteurs de recherche.

Il faut savoir que cette pratique du lien nofollow existe depuis des années déjà, elle est utilisée par un grand nombre de sites web. Voici les principales raisons qui poussent un site web à utiliser l’attribut nofollow sur ses liens :

  • vouloir contrôler la transmission de sa popularité à un site tiers : en d’autres termes, le site ne souhaite volontairement pas transmettre de sa popularité pour la “garder pour lui-même” ou pour la transmettre qu’à des sites qu’il a choisi ;
  • limiter le spam sur les espaces de discussion ou de contenu généré par l’utilisateur : forums de discussion, profil en ligne d’utilisateurs, commentaires d’articles de lecteurs ;
  • vouloir se prémunir d’éventuelles pénalités futures de la part des moteurs de recherche : prenons le cas fictif d’un site sur lequel Doctissimo aurait rédigé un article en 2017, et publié un lien, mais en 2020 ce site change de propriétaire et opère un changement d’activité qui le positionne sur un sujet de santé illégal ou border-line, et que les moteurs de recherche s’en rendent compte, il pourrait être “reproché” à Doctissimo d’avoir un lien de mauvaise qualité pointant vers ce site.

En réalité, pour un site comme Doctissimo par exemple, même si c’était le cas, il serait quasi impossible que le site soit pénalisé, car ce lien et cet article représenteraient un infime pourcentage du contenu et des liens que le site a publié, et dont la majorité seraient fiables. Cependant, si vous possédez un petit site web d’une dizaine de pages par exemple, et que la moitié des liens indiqués sur votre site pointent vers des sites web qualifiés de mauvaise qualité, le risque que votre site subisse une pénalité est plus élevé. Tout est une question de proportion… et d’autorité.

Est-ce mauvais d’avoir un lien nofollow qui pointe vers son site ?

Rappel important : il faut garder à l’esprit qu’à la base, un lien est un lien, c’est-à-dire que son but est d’être cliqué et d’amener un visiteur d’une page A à une page B. Le lien en SEO a un autre rôle puisqu’il est considéré comme critère de positionnement par les algorithmes des moteurs comme Google et pris en compte.

Cependant, un lien nofollow sur un site à très fort trafic va jouer son rôle initial : vous amener du trafic, qui in fine est le but final du référencement SEO. Et il existe des millions de liens “nofollow” qui génèrent une forte visibilité à des marques, ainsi que des ventes qui se chiffrent en millions d’euros. Gardez donc à l’esprit qu’un lien nofollow n’est pas optimal seulement si vous le considérez d’un point de vue purement SEO, mais sur une vision dite business et plus large, un lien nofollow effectué par un partenaire commercial par exemple, qui vous met en avant sur sa page d’accueil ou dans une rubrique spécifique, est un lien à fort potentiel.

De plus, il faut savoir que beaucoup d’éditeurs de portails web ou magazine en ligne, afin de se prémunir de façon massive, vont apposer l’attribut rel=”nofollow” à tous leurs liens de façon systématique pour se protéger. Il est donc naturel d’avoir des liens nofollow : un site web qui possèderait finalement 100% de liens dofollow serait par définition un site web “anormal” (bien évidemment toute proportion gardée – nous parlons ici d’un site web possédant par exemple des centaines de liens qui seraient tous dofollow).

Pour résumer, tout site web professionnel et ayant de nombreux liens pointant vers lui possède forcément des liens nofollow dans le lot. Pas d’inquiétude donc.

[Nouveau] 5 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *