Quick Commerce : définition et liste des acteurs du Q-commerce en France


Le quick-commerce, qu’on pourrait littéralement traduire par commerce rapide, est en passe de révolutionner le monde de la livraison. Encore méconnu du grand public, le Q-commerce s’installe pourtant de plus en plus dans le paysage du digital français. Dija, Glovo, Gorilla, Getir… les applications de livraison express prennent progressivement leurs marques sur un marché en pleine expansion favorisé par la crise de la Covid-19. Retour en détail sur cette nouvelle tendance de l’année 2021.

Quick Commerce : comment est née la livraison ultra rapide de commande en ligne ?

Dans une société qui va de plus en plus vite, les consommateurs veulent tout, tout de suite. Se faire livrer des courses de première nécessité en un seul clic et en quelques secondes seulement, c’est la nouvelle exigence des consommateurs français de plus en plus pressés. Les produits, qui sont devenus très accessibles, et la concurrence rude du secteur, ont poussé les consommateurs à être de plus en plus exigeants. Les habitudes des clients évoluent sans cesse. Aujourd’hui, on accorde beaucoup plus d’importance à la rapidité d’exécution d’une commande et à la qualité d’un service au détriment des promotions ou de la livraison sans frais.

Le Q-commerce, un système de livraison express

Le Q-commerce est donc un concept de livraison de courses défiant le chronomètre qui répond aux nouveaux besoins des utilisateurs, souhaitant être approvisionnés rapidement en produits de première nécessité. Et la crise sanitaire actuelle n’a fait que confirmer cette demande croissante, devenue même indispensable pour certaines entreprises. Considéré comme le commerce de troisième génération, le quick commerce n’est en fait que la continuité du E-commerce. En effet, ce modèle repose sur deux vecteurs propres à la vente en ligne : la rapidité et la flexibilité des livraisons avec comme objectif ultime d’offrir à la clientèle des produits en petit volume de manière quasi-instantanée. Vous êtes sur le point de préparer des lasagnes un dimanche en soirée, mais vous vous apercevez qu’il vous manque un ingrédient essentiel à la recette. Comment vous le procurer sachant que tous les magasins sont fermés ? C’est ce type de besoin que viennent combler les acteurs du quick commerce… et ils sont nombreux sur le champ de bataille.


[Agenda] Webinar startup : comment améliorer vos conversions grâce à la preuve sociale ?

Le développement du Quick-Commerce s’est accéléré avec la pandémie liée à Covid-19

Les confinements qui ont été mis en place par les différents gouvernements ont été un accélérateur au développement des startups de Q-Commerce : des acteurs français comme La Belle Vie, spécialisés dans la livraison de courses à domicile en quelques heures à Paris et sur la petite couronne, ont connu une forte croissance pendant le 1er confinement du mois de mars 2020.

Depuis, de nombreux acteurs internationaux du quick commerce ont posé leurs valises en France, en attaquant Paris, à l’image de Gorillas, Getir, Kol, Flink, Cajoo, ou encore Dija, qui sont venus faire concurrence à des acteurs comme Glovo, spécialisés dans la livraison à domicile de repas mais également de courses.

Liste des principaux acteurs du Quick Commerce en France et à l’international

Voici la liste des entreprises du Q-Commerce qui ont levé des fonds et représentent un poids important dans l’industrie :

  • Gorillas : entreprise fondée en Allemagne, considérée comme licorne, et implantée en Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, France… ;
  • Cajoo : entreprise française lancée en février 2021, implantée dans les grandes villes françaises (Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Montpellier, Toulouse…) ;
  • Dija : entreprise fondée au Royaume-Uni en décembre 2020, présente à Londres et à Paris ;
  • Kol : entreprise fondée en France en décembre 2015 et principalement située à Paris ;
  • Frichti : entreprise française lancée en 2015 spécialisée dans les plats préparés et kits à cuisiner ;
  • Getir : entreprise fondée en Turquie en 2015 et financée par de grands fonds mondiaux, considérée comme licorne, et qui s’étend partout en Europe (Londres, Berlin, Amsterdam, Paris…)
  • Flink : entreprise allemande qui s’étend en France, aux Pays-Bas, et biensûr en Allemagne ;
  • Yandex.Lavka : filiale de Yandex, ce service de livraison a été lancé en 2019 en Russie et en Israël, et prévoit prochainement de tester le marché français (Paris) ;
  • Weezy : fondée en 2019 au Royaume-Uni, et ciblant pour l’instant uniquement Londres mais prévoit de se développer dans le reste du UK ;
  • Zapp : venue également du Royaume-Uni, elle propose ses services principalement à Londres pour le moment ;
  • Picnic : fondée aux Pays-Bas, elle cible principalement son pays d’origine, l’Allemagne et la France (via un déploiement sur la ville de Valenciennes) ;
  • La Belle Vie : lancée en 2015, le service est principalement disponible sur Paris et sa petite couronne, mais également toute la France avec un délai de livraison de 24 heures ;
  • Rohlik : fondée en République-Tchèque, elle s’est également développée en Autriche et en Allemagne, et a la particularité d’avoir un nom local selon le marché ciblé (Rohlik étant le nom du pain tchèque) ;
  • Mon-marché : lancée en 2017 et fondée à Rungis, elle livre ses clients principalement à Paris de produits frais.

[Nouveau] 5 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *