Définition growth hacking : l’exemple de stratégie gagnante en 5 étapes

Définition du growth hacking écrite sur un tableau

Savez-vous ce que Hotmail, Pinterest, Mint Pinterest, Mint ou encore Dropbox on en commun ? Ce sont toutes des grandes entreprises qui ont mis en place une stratégie pour pour booster leur croissance. On parle ici plus particulièrement de growth hacking. Découvrons ensemble la définition du growth hacking, comment l’implémenter de manière efficace en 5 étapes.

Le Growth hacking qu’est ce c’est ? Définition

Le growth hacking est un concept du marketing digital venu tout droit des Etats Unis. Par définition, ce terme désigne toutes les méthodes mises en place par une startup pour accélérer sa croissance. Sur wikipédia, la définition du growth hacking est beaucoup plus simpliste. Il s’agit de bidouiller la croissance. Ce terme a vu le jour dans les années 2010. Ces techniques innovantes issues du marketing digital vont permettre d’atteindre une hausse importante du chiffre d’affaires mais à faible coût. On observe principalement cette tendance chez les pureplayers qui partent du constat suivant : la croissance ne peut pas s’atteindre de manière naturelle. C’est au contraire le fruit d’un travail acharné et méthodologique. La méthode du growth Hacking implique pas mal de connaissance dont la parfaite interprétation les données data.

Comment mettre en place le growth-hacking pour son entreprise en 5 étapes

Pour mettre en place une stratégie de growth hacking efficace, il faut implémenter le process étape par étape. Elles sont au nombre de 5 et forment la méthode du AARRR :

  • A pour Acquisition : Acquérir des nouveaux utilisateurs 

Cette première étape consistera à générer du trafic ciblé et capter de nouveaux utilisateurs. Pour y parvenir, l’entreprise devra choisir les divers canaux d’acquisition tels que l’affiliation, SEO, emailing, campagnes publicitaires, réseaux sociaux… Après avoir implémenter tous ces leviers, il faudra diffuser du contenu efficace et attractif pour capter l’attention des internautes.

  • A pour Activation : Identifier les prospects dits « chauds »

Lors de cette seconde phase, l’entreprise va analyser le comportement de ses clients pour savoir si oui on non ils trouvent un quelconque intérêt dans l’offre ou le service qu’elle propose. En plus de jauger l’intérêt des utilisateurs, d’identifier des prospects chauds, cette étape permettra également d’améliorer le taux de conversion en collectant les adresses mail des utilisateurs.

  • R pour Rétention : Fidéliser ses utilisateurs

Dans cette troisième étape, il est question de mettre en place des actions ciblées pour engager et fidéliser les utilisateurs, les convertir en clients réguliers et les retenir sur le site afin qu’ils continuent d’utiliser les services, d’où le R de rétention. L’entreprise devra tout mettre en oeuvre pour que l’utilisateur reste actif et garde une certaine proximité avec la marque.

  • R pour Referral / Recommandation, ou comment transformer ses utilisateurs en ambassadeur pour sa marque 

Ici, l’entreprise doit encourager ses clients à faire la promotion de sa marque. Il existe différents moyens d’y parvenir, grâce notamment :

On ne doit pas sous-estimer le pouvoir du bouche à oreille qui s’avère être un excellent levier d’acquisition. C’est justement ce qu’à fait l’entreprise Dropbox avec la mise en place d’un système de parrainage qui lui a permis de gagner de nouveaux clients.

  • R comme Revenus : Générer et augmenter ses profits par utilisateur

Dans cette phase finale, l’entreprise va monétiser le comportement de ses utilisateurs, grâce à la souscription d’un abonnement, ou à un achat direct de la part de l’utilisateur par exemple, ou indirectement par le biais d’une publicité diffusée sur le site.

Hotmail, le pionnier du Growth Hacking

Définition du growth hacking illustrée en image

Hotmail (devenu Microsoft Live) qu’on ne présente plus, est la première entreprise à avoir intégré le growth hacking dans sa stratégie digitale. Grâce à une simple action mais ô combien stratégique, la firme a pu attirer plusieurs millions d’utilisateurs sur son site en quelques mois. Ce sont pas moins de 12 millions de nouveaux inscrits qui ont rejoint la plateforme en l’espace de 18 mois, à une époque où internet ne comptabilisait que 70 millions d’utilisateurs.

Son secret repose sur cette petite phrase« PS : I love you, get your free email at Hotmail PS : je t’aime – crée gratuitement ton email sur Hotmail » qui a été ajoutée à la fin de chaque email envoyé par ses utilisateurs. Grâce à cette astuce, l’entreprise a observé une croissance importante en termes de visibilité. Cette performance gratuite, puisqu’elle n’a rien coûté à l’entreprise, lui a permis de gagner 20% de part de marché grâce à un simple message publicitaire en investissant 0 euros. Utiliser la communication de ses utilisateurs et en faire ses prescripteurs est un coup de maître qui a fait de la firme, le pionnier du growth Hacking.

Des entreprises qui ont accéléré la croissance de leur entreprise grâce au growth hacking

D’autres grandes entreprises ont suivi le pas en utilisant des stratégies toutes aussi surprenantes les unes que les autres pour développer et augmenter rapidement leur notoriété. Nous pouvons toutefois citer : 

  • Dropbox : le service de stockage de donnée qui récompense ses utilisateurs recommandant ses services,
  • AirBnB : la plateforme de la location touristique qui va détourner la base utilisateurs de ses principaux concurrents,
  • Pinterest : le réseau social par l’image qui mise sur la rétention de ses utilisateurs en leur proposant un contenu de qualité dont ils ont du mal à se passer, 
  • Reddit : le site communautaire américain de discussions et d’actualités qui a généré du trafic en créant de faux comptes.

Toutes ces firmes ont réussi le pari fou de convaincre des millions de personnes d’utiliser leurs produits ou services en très peu de temps et en investissant que très peu d’argent grâce à la mise en place de stratégies innovantes.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

D’autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.