Les 5 règles d’or de l’emailing B2B en 2020

emailing-B2B-2020

Segmenter sa cible pour mieux l’atteindre

La segmentation client est la première chose que vous devez effectuer avant de vous lancer dans l’emailing client B2B. Contrairement à l’e-mailing B2C, l’emailing de masse est à proscrire en emailing B2B, l’e-mail doit être adapté à sa cible afin de l’atteindre.

Dans cette optique, la première chose à faire est de segmenter votre base de données, créer des groupes de contacts qui vous permettront d’envoyer le bon mail à la bonne personne, afin que chaque destinataire puisse recevoir le contenu qui lui convient.

Personnaliser chaque envoi

La personnalisation du mail fait suite à la segmentation de la cible, une fois que vous avez segmenter votre cible, vous pouvez facilement personnaliser le corps du mail afin de créer une proximité entre votre entreprise et le destinataire.


[NOUVEAU] Étude : quel rôle jouent les avis clients dans la confiance en ligne ?

Trustpilot, spécialiste des avis clients, a collaboré avec une agence de recherche et d'analyse comportementale afin d'étudier le rôle que jouent les avis dans la confiance sur Internet chez les français. Découvrez le rapport complet qui vous donnera les clés de l'influence des témoignages clients sur les acheteurs.

Ajouter des champs personnalisables dans vos mails, chaque destinataire recevra un mail personnalisé, qui l’incitera fortement à vous répondre.

Le choix de votre solution d’emailing tient donc une place importante dans cette optique, préférez une solution permettant d’insérer des champs personnalisables (Sarbacane, Sendblaster, Mailpro,…)

Soigner l’objet et le contenu

L’objet et le contenu joue bien évidemment un rôle majeur dans la réussite de votre campagne.

Tout d’abord l’objet, il est un élément incontournable car il déterminera l’ouverture ou non du corps du mail.

En B2B, il est possible de mettre des objets plus longs qu’en B2C (entre 5 et 10 mots)

En ce qui concerne le contenu, il doit être clair et précis, aller droit au but, expliquez clairement à votre destinataire auquel de ses besoins vous pouvez répondre, et faites lui part de votre offre.

N’oubliez pas nous plus de communiquer vos coordonnées et les différents moyens de vous contacter en bas du mail.

Astuce Bonus : la notion de responsive est aujourd’hui incontournable en matière d’emailing ! En 2018, plus de 50% des mails sont ouverts sur tablettes ou mobiles, il est donc impensable d’envoyer un mail qui ne s’adapte pas à tous les terminaux.

Mettre en forme

Dans le cadre d’e-mailings B2B, la forme tient une place importante: quand les e-mails plus graphiques sont adaptés pour le B2C, les mails « rédigés » seront plus adaptés au B2B. En effet, les mails rédactionnels auront l’air d’avoir été rédigé d’une boite mail et cela accentuera la proximité entre vous et vos clients/prospects.

Le ton tient aussi une place dans l’envoi de mails, quand en B2C on peut se permettre beaucoup plus de choses, en B2B, on se contentera d’échanges formels entre professionnels.

Néanmoins, il peut paraître judicieux d’adapter ce ton en fonction des destinataires ! Il parait logique d’employer un ton plus léger lorsque l’on s’adresse à des community manager ou des chargés de communication que lorsque l’on s’adresse à des responsables financiers.

Envoyer au bon moment

Le moment où vous envoyer votre e-mail est décisif, en B2C par exemple, on dira qu’il faut envoyer les mails vers 17-18h lorsque les jeunes rentrent des cours, d’autres diront qu’il vaut mieux les envoyer les mardis ou jeudi,…

La seule et unique règle en B2B est encore une fois d’adapter à votre cible, pour cela, testez !

Essayez différents jours, différents horaires, et analysez les retours, les chiffres, utilisez un système d’A/B testing afin de voir ce qui fonctionne mieux sur votre cible.

Source : SVEREDO Maxence

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *