Etude FEVAD : Le marché du e-commerce en France en 2015

Marché du e-commerce en France en 2015

La France est le 3ème pays européen en matière d’e-commerce, derrière le Royaume-Uni et de l’Allemagne. Nous avons publié récemment le top 100 des e-marchands français en terme de chiffre d’affaires. On y voit notamment que le top 3 était constitué de Voyages-SNCF, Cdiscount et Vente-Privée, trois leaders dans leurs secteurs respectifs. Mais pour prendre de la hauteur sur les performances du e-commerce en France sur 2014, nous allons profiter de l’étude publiée récemment par la FEVAD sur les chiffres clés du e-commerce hexagonal. Regardons en détails.

Voici en détails les principaux chiffres clés du e-commerce en France en 2014 par rapport à 2013 :

  • Revenus générés par le e-commerce : 56,8 Milliards d’€ en 2014 (+11% par rapport à 2013)
  • Nombre de transactions en ligne : 700 Millions de transactions en 2014 (+15% par rapport à 2013)
  • Panier moyen e-commerce en 2014 : 81 € (soit -4% par rapport à 2013)
  • Nombre d’achat moyen en ligne par acheteur : 20 achats (soit 1,6 fois par mois), pour un montant annuel de 1625€
  • Revenus générés par le m-commerce : 4 Milliards d’€ en 2014 (+54% par rapport à 2013)
  • 62% des français ont déjà acheté en ligne soit 34,7 Millions de personnes en 2014 (représentant 79% des internautes)
  • 112 000 personnes travaillent dans l’e-commerce en 2014
  • 164 200 sites e-commerce sont actifs en 2014 (+14% par rapport à 2013)
  • 6 000 de ces sites génèrent + d’1M € de chiffre d’affaires (ces 6000 sites générant 89% du chiffre d’affaires global à eux seuls)

Que retenir de ces chiffres sur le e-commerce en France sur 2015 ?

Comme chaque année, le e-commerce croît (+11% entre 2014 et 2013) même si l’on constate que la croissance ralentit (par exemple, entre 2009 et 2010, on connaissait +26% de croissance). La croissance de chiffre d’affaires est d’ailleurs plutôt tirée par le volume de transactions (+15%), alors que le panier moyen diminue légèrement (-4%). Ceci signifie simplement que le revenu par commande des e-marchands baisse, mais la récurrence d’achat des consommateurs augmente. Les e-marchands ont donc tout intérêt à contrôler leurs coûts pour chaque commande (sourcing, logistique, commercial, webmarketing, programme fidélisation…), afin de ne pas impacter leur bénéfice net.

Il est cependant intéressant de (re)voir l’explosion du m-commerce, qui est clairement un signal fort à destination des e-marchands : le chiffre d’affaires a doublé par rapport à 2013 (+54%), ce qui indique que c’est un segment à prendre très au sérieux si ce n’est pas déjà fait. Rappelons que les acteurs de la vente privée comme Showroomprivé ou Vente-Privée tirent la majorité de leur CA via le mobile et non via le desktop.

Dernier élément intéressant à noter, la concentration du chiffre d’affaires sur “quelques e-marchands” : en effet il existe 164 200 sites e-commerce répertoriés par la FEVAD, et 3,65% de ces e-marchands génèrent à eux seuls 89% du chiffre d’affaires global ! Cela signifie que 158 200 sites e-commerce se partagent le reste du gâteau (6,2 milliards d’euros / 158 000 sites e-commerce), soit en moyenne 39k€ de revenu annuel par e-marchand (ceci ne couvre même pas le coût d’un salaire au SMIC)… Cette situation montre qu’il existe une vraie maturité dans le e-commerce, avec des acteurs leaders dans chaque catégorie, une “main d’oeuvre” qui s’est professionnalisée et que l’eldorado de l’e-commerce pour de nouveaux arrivants devient de plus en plus difficile sans fonds d’investissement ni grands groupes (chaînes de magasins, marques à forte notoriété) pour les supporter.

Source :

http://www.fevad.com/uploads/files/Enjeux 2015/CHIFFRES_CLES_2015.pdf

[Nouveau] Le digital en 2019 – Tendances et chiffres clés en France et dans le monde

Hootsuite et We are Social publient chaque année le rapport sur le Digital le plus complet du marché. Cette édition intitulée “Le Digital en 2019” contient 74 pages constituées d’infographies, de chiffres clés et de tendances sur l’usage de l’Internet en général, mais également du mobile, des réseaux sociaux et messageries de type WhatsApp / Messenger etc. Le guide le plus complet sur le digital à absolument avoir en tant que professionnel du digital (format PDF).
> Gratuit – Télécharger le rapport

Articles complémentaires :

[Ebook] 5 nouvelles tendances pour booster votre SEO en 2019

Vous souhaitez faire une veille complète sur le SEO ? Ce nouvel ebook pédagogique de 23 pages, décortique et vulgarise les dernières tendances du référencement SEO recommandées par les experts, pour les rendre accessibles à tous.
> En savoir plus

1 Comment

  1. Bonjour Monsieur,

    J’aimerai savoir: quelles sont les étapes d’une étude de marché pour la mise en place d’un site de m-commerce ?

    Merci d’avance pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *