Google core update mars 2024 : de nouvelles politiques anti-spam, noms de domaine expirés, spamdexing et parasitage SEO

Google, le G dans Gafam

Google a récemment annoncé une mise à jour principale en mars 2024, destinée à améliorer la qualité des résultats de recherche, en privilégiant le contenu utile au détriment de celui conçu principalement pour attirer des clics. Parallèlement, l’entreprise a introduit de nouvelles politiques anti-spam pour mieux contrer les pratiques nuisant à la qualité des résultats de recherche. Cet article détaille les implications de ces nouveautés pour les créateurs de contenu.

Mise à jour principale de l’algorithme de classement des résultats Google (mars 2024)

La mise à jour de mars 2024 se distingue par sa complexité, impliquant des modifications sur plusieurs systèmes fondamentaux et marquant une évolution dans la manière dont Google évalue l’utilité du contenu. En exploitant divers signaux innovants et approches, cette mise à jour vise à afficher des résultats plus pertinents pour les utilisateurs. Une nouvelle page FAQ a été ajoutée pour aider à comprendre ces changements.

Le déploiement de cette mise à jour pourrait durer jusqu’à un mois, avec des fluctuations potentiellement plus marquées que lors des mises à jour habituelles. Google notifiera via son tableau de bord de l’état de recherche lorsque la mise à jour sera complète. Pour les créateurs de contenu, continuer à produire du contenu satisfaisant et destiné aux utilisateurs reste la meilleure approche.

Les nouvelles politiques anti-spam

Les nouvelles politiques anti-spam de Google ciblent spécifiquement les pratiques comme l’abus de domaines expirés, l’abus de contenu à grande échelle, et l’abus de réputation de site. Ces mesures visent à pénaliser les contenus de faible qualité, ou les tentatives de manipulation des résultats de recherche.

Concernant l’abus de domaines expirés, il s’agit d’acheter et de réutiliser des noms de domaine expirés, pour bénéficier indûment de leur réputation passée, en y hébergeant du contenu de faible valeur. Google précise que cette pratique ne concerne pas l’utilisation légitime de vieux domaines pour de nouveaux sites de qualité. Le marché des noms de domaine expirés peut vite devenir concurrentiel, car souvent vendus aux enchères.

Quant à l’abus de contenu à grande échelle, il fait référence à la création de nombreuses pages dans le seul but de manipuler les classements de recherche, sans apporter de valeur réelle aux utilisateurs. Cette politique renforce les mesures contre le contenu généré automatiquement ou de manière abusive.

L’impact sur la réputation des sites

La nouvelle politique sur l’abus de réputation de site vise à encadrer la publication de contenus tiers peu surveillés, ou impliquant peu la partie principale du site, dans le but de manipuler les classements de recherche. Cette approche a même un nom : le parasitage SEO. Ce type de contenu, souvent sous forme de publicité ou de partenariats, doit maintenant être étroitement surveillé pour éviter de contrevenir aux politiques de Google.

Google insiste sur le fait que toutes les formes de contenu tiers ne sont pas considérées comme abusives, à condition qu’elles soient gérées avec soin et n’aient pas pour principal objectif de manipuler les résultats de recherche. La mise en œuvre de cette politique débutera le 5 mai 2024, laissant le temps aux propriétaires de sites de s’adapter.

En résumé, ces mises à jour et politiques renforcées visent à promouvoir un contenu utile et de qualité sur Google, tout en décourageant les pratiques abusives. Les créateurs de contenu authentiques et axés sur l’utilisateur devraient voir leurs efforts récompensés dans les résultats de recherche, conformément aux objectifs de Google de fournir une expérience utilisateur optimale.

Sources :

  • https://developers.google.com/search/blog/2024/03/core-update-spam-policies
  • https://blog.google/products/search/google-search-update-march-2024

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

D’autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *