Les NFT, c’est quoi ? Définition de NFT pour débutant et exemple d’usage

Web3 & NFT & Blockchain

Qu’est-ce qu’un NFT ? C’est une question que de nombreuses personnes se posent, quand on s’intéresse aux sujets autour de la Blockchain et du Web3 en général.. Découvrons ensemble comment cela fonctionne, et des exemples de cas d’utilisation aujourd’hui.

Définition NFT : non fongible token en anglais, ou jetons non fongibles en français

Les NFT sont des jetons cryptographiques uniques gérés sur la blockchain. Ainsi, la blockchain agit comme un grand livre décentralisé qui suit la propriété et l’historique des transactions de chaque NFT, avec un code et un identifiant unique et des métadonnées qui ne peuvent être répliqués par aucun autre jeton.

Les NFT font référence aux jetons non fongibles (NFT), généralement créés à l’aide du même type de programmation que les crypto-monnaies. En termes simples, ces crypto-actifs sont basés sur la technologie blockchain. Ils ne peuvent pas être échangés ou négociés comme les autres crypto-actifs.
Les NFT sont des jetons que nous pouvons utiliser pour représenter la propriété d’articles uniques. Ils nous permettent de tokeniser des choses comme l’art, les objets de collection, et même les biens immobiliers. La propriété des actifs est sécurisée par la blockchain Ethereum – personne ne peut modifier la preuve de propriété ou copier/coller de nouveaux NFT.

Les applications et usages des NFT aujourd’hui : actif, objet, oeuvres d’art, immobilier, auto…

Les NFT peuvent être utilisés pour représenter n’importe quel actif ou objet, comme des biens immobiliers, des voitures ou des œuvres d’art.

En termes simples, les NFT sont des actifs numériques qui peuvent être achetés et vendus comme d’autres types de biens immobiliers. Ils représentent des biens mondiaux tangibles, tels que des œuvres d’art ou des biens immobiliers. Chaque NFT est marqué d’un certificat numérique, ce qui le rend incopiable. Par exemple, les mèmes appartenant à NyanCat ne peuvent pas être copiés par d’autres créateurs.

Si les NFT sont souvent associés à des formes d’art non physiques, ils peuvent potentiellement représenter tout actif numérique, y compris les œuvres d’art numériques. L’art est devenu la forme la plus importante de NFTs en peu de temps, depuis que les NFTs ont gagné en popularité. Avec la popularité des NFT, de nombreux artistes ont vu une grande opportunité de vendre leurs œuvres d’art en ligne et ont développé diverses formes d’œuvres d’art numériques.

Les NFT offrent de multiples possibilités d’utilisation. Par exemple, elles sont idéales pour représenter numériquement des actifs physiques tels que des biens immobiliers et des œuvres d’art. Basés sur la blockchain, les NFT peuvent également être utilisés pour supprimer les intermédiaires, connecter les artistes au public ou pour la gestion de l’identité. Les NFT peuvent éliminer les intermédiaires, simplifier les transactions et créer de nouveaux marchés.

Echange d'informations et transmission d'actifs

Des exemples d’usage : le transfert de propriété, les échanges d’actifs et accords entre deux parties

Parmi les exemples de cas d’utilisation des NFT, citons les transferts de propriété, les échanges d’actifs et les accords juridiques.

La propriété peut conférer différents droits en fonction des spécificités de la NFT. Dans certains cas, le propriétaire peut être en mesure de contrôler la manière dont le fichier est utilisé et dans quelles circonstances il peut être copié. Mais l’exclusivité que confère la propriété d’un NFT semble souvent théorique.

Les experts suggèrent que les NFT peuvent être un bon investissement car vous pouvez les revendre avec un bénéfice. Certaines places de marché NFT permettent aux vendeurs de percevoir des redevances sur les actifs qu’ils vendent. Toutefois, avant de réaliser un investissement, il convient d’effectuer des recherches approfondies afin d’évaluer s’il répondra à vos besoins.
Les NFT étant basés sur des « contrats intelligents » numériques qui s’exécutent automatiquement lorsque certaines conditions sont remplies, les artistes peuvent créer une clause qui réduit leurs gains si leur NFT change à nouveau de mains. D’autre part, les acheteurs qui soutiennent les créateurs en difficulté en achetant des NFT peuvent recevoir une partie des revenus futurs d’autres projets.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

D’autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *