Comment vérifier qu’un site web est bien indexé dans Google ?

L’indexation d’un site web est une étape assez complexe mais indispensable. Il consiste à l’enregistrer dans la base de données d’un moteur de recherche. Dans notre article, nous vous expliquons en détail comment bien indexer votre site web sur Google.

Il existe de nombreux cas de figure qui peuvent nous amener à vérifier si notre site web est bien indexé sur les moteurs de recherche, et Google en particulier :

  • dans le cas de la création d’un nouveau site web, une fois finalisé et ouvert au public, on souhaite que l’ensemble des pages qui le composent puissent apparaître sur le moteur sur des mots clés pertinents et recevoir du trafic qualifié,
  • dans le cas d’une refonte d’un site web, si cette refonte n’est pas seulement d’ordre graphique (amélioration du design), mais implique également un changement de plateforme CMS par exemple, comme passer d’un blog sous Blogger vers un blog WordPress, il sera intéressant de vérifier si le nouveau site a bien été indexé par les moteurs de recherche
  • et enfin, dans le cas d’une baisse voire une chute de trafic et d’audience sur son site web, constaté par exemple par la vérification de ses statistiques de visites sur un outil analytics (Google Analytics par exemple), ou tout simplement parce que vous remarquez que vous recevez moins de commande, moins d’appels ou moins de demande de devis

Nous allons donc découvrir les différentes méthodes pour vérifier si les pages d’un site web sont bien indexés.

1- La méthode facile : la commande site:www.siteweb.fr

Google propose de nombreuses commandes utilisables au sein de son moteur pour affiner les résultats de recherche. Celle qui va nous aider dans notre besoin actuel est la commande « site:www.siteweb.fr ». En effet, en saisissant cette commande sur le moteur, vous indiquez à ce dernier que vous souhaitez afficher toutes les pages connues dans sa base de données qui sont partie intégrante du site web en question. Le moteur va donc retourner un résultat global, suivi d’une liste de l’ensemble des pages dont il a connaissance. Un exemple avec site:emarketerz.fr, pour connaître le nombre de pages indexées sur Google concernant notre site web : le résultat est de 562 pages indexées

La commande site: qui permet de connaître le nombre de pages indexées dans Google

Cette astuce est pratique car elle ne nécessite aucune compétence technique particulière de votre côté, et surtout elle vous offre également la possibilité de vérifier la même chose pour n’importe quel site web, notamment ceux de vos concurrents.  En effet, en connaissant le nombre de page d’un site concurrent, vous saurez, d’un point de vue quantitatif, combien de pages il faudrait réaliser pour rivaliser avec ce dernier.

A noter que le nombre de pages d’un site web est un bon indicateur pour estimer le poids d’un concurrent. Cependant, il faudra vérifier dans un second temps si ces pages sont de qualité et bien positionnées sur des mots clés pertinents, car cette donnée dans l’absolu ne signifie pas forcément que le site en question est 1er sur les mots clés visés.

2- La méthode technique : l’utilisation de Google Search Console

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur vos pages, notamment obtenir des statistiques détaillées pour suivre l’évolution de votre référencement, Google propose depuis de nombreuses années un outil gratuit, appelé « Google Search Console » (qui s’appelait par le passé « Google Webmaster Tools »). Ce service permet de vérifier l’état de santé d’un site web : on peut à la fois voir en quelques clics le nombre de pages indexées, mais également les erreurs éventuelles d’indexation, les problèmes rencontrés sur les pages qui peuvent impacter votre référencement (balises title dupliquées par exemple, ou encore certaines pages renvoyant une erreur 404).

De plus, vous aurez accès à des informations très précieuses sur votre site web, comme par exemple :

  • Vérifier le nombre de passage des robots du moteur (appelés crawlers) dont le rôle est d’indexer et mettre à jour le contenu des pages sur le moteur,
  • Identifier les liens entrants, appelés backlinks ou netlinking dans le jargon du SEO, et pointant vers votre site web
  • Être alerté par Google en cas de problème rencontré sur votre site web qui pourrait impacter négativement votre référencement,

Pour obtenir cet accès et ces informations précieuses, il faudra suivre une procédure simple afin de prouver à Google que vous êtes bien le propriétaire du site web.

Google Search Console : le pas à pas pour indexer votre site

logo google

Les étapes principales à suivre sont les suivantes :

  • s’inscrire sur Google Search Console
  • ajouter l’URL de votre site web
  • authentifier la propriété de ce site web auprès de Google (il propose pour cela plusieurs méthodes : l’ajout d’un fichier qu’il va aller lire sur votre serveur, l’authentification via votre compte Google Analytics, l’ajout d’une balise dans votre code html…)

Une fois l’inscription et l’authentification effectuées, les données ne seront pas accessibles immédiatement, mais seront alimentées au fur et à mesure en prenant comme date de départ  celle de la création et de la validation de votre compte Google Search Console. À la différence de la première méthode “site:” vue en début d’article, accessible à tout le monde (même à vos concurrents), la deuxième méthode via « Google Search Console » est privée et les données présentes sur la plateforme ne seront accessibles que par le propriétaire du site web, ou les éventuelles personnes avec qui il aura partagé l’accès.

Indexation et positionnement, deux étapes différentes mais complémentaires en SEO

L’indexation est la première étape, reste ensuite le positionnement sur des mots clés pertinents. Il est à noter qu’il faut différencier la notion d’indexation de la notion du positionnement. Un site web peut avoir l’ensemble de ses pages indexées sur un moteur de recherche, sans toutefois ne recevoir aucune visite et n’apparaître nul part en première position dans la SERP. Nous savons, grâce aux statistiques, que la majorité des utilisateurs vont se contenter de cliquer sur les premiers résultats sans approfondir la recherche, ni même aller sur les pages profondes du moteur.

Référencement Google : comment positionner son site dans les premiers résultats

Pour positionner son site web en tête des résultats de recherche, de nombreux points seront à travailler, notamment :

  • le code source de vos pages afin de faciliter la lecture de son contenu par les robots (crawlers) des moteurs, et également la structure de votre site web,
  • la qualité & la quantité de texte  mis en ligne, ainsi que l’enrichissement du site web par de nouveaux contenus réguliers et / ou la mise à jour des contenus existants,
  • la popularité de votre site web par le biais de liens entrants pertinents et réguliers (backlinks)

[Nouveau] Le digital en 2019 – Tendances et chiffres clés en France et dans le monde

Hootsuite et We are Social publient chaque année le rapport sur le Digital le plus complet du marché. Cette édition intitulée “Le Digital en 2019” contient 74 pages constituées d’infographies, de chiffres clés et de tendances sur l’usage de l’Internet en général, mais également du mobile, des réseaux sociaux et messageries de type WhatsApp / Messenger etc. Le guide le plus complet sur le digital à absolument avoir en tant que professionnel du digital (format PDF).
> Gratuit – Télécharger le rapport

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les mardis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

[Nouveau] Le guide du SEO local pour le web-to-store

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de drive-to-store afin d’augmenter votre trafic en boutique ? Mobilosoft, logiciel SaaS de marketing digital local tout-en-un, vient de publier un guide complet sur ce sujet.
> Gratuit – Télécharger le guide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *