No code : définition et exemple de développement low-code

definition-no-code-exemple-developpement-low-code

Lorsque l’on souhaite créer sa propre entreprise, sa start-up ou un logiciel, on est confronté au fait que l’on ne sait pas coder. De plus, il est difficile d’avoir une personne capable de développer en informatique autour de soi. Ce type de compétence coûte cher, et nous n’avons pas forcément la trésorerie nécessaire quand on démarre une entreprise. C’est là que le no-code est peut-être la solution à votre problème. 

Le no-code permet de créer et d’automatiser, sans avoir à écrire une seule ligne de code et donc sans connaissances informatiques. Le no-code permet de développer des applications mobiles ou web sans avoir l’obligation d’apprendre un langage de programmation.

Définition : le no-code, c’est quoi exactement ? 

Le no-code, tout comme le low-code, est un ensemble d’outils qui permet de nous aider à créer et automatiser, à l’aide d’outils qui se chargeront d’écrire pour nous le code informatique : vous spécifiez les fonctionnalités que vous souhaitez avoir, le type d’interface graphique, les options… et la plate-forme de no-code se chargera de compiler votre projet. 

Concernant le low-code, cela signifie en français « peu de code » : il s’agit d’une approche qui consiste à pouvoir mettre en place un projet, sans nécessité de programmer. La différence avec le no-code, c’est qu’on pourra utiliser une interface graphique, sur laquelle des éléments ont déjà été préprogrammés, afin de faciliter le travail. Cela offre un gain de temps considérable.

Quelles sont les différences entre le No-code et le low-code ?

D’un point de vue fonctionnel et d’approche, il existe très peu de différences entre le no-code et le low-code. En effet, ce qui les différencient, c’est la prise en main. On peut créer par exemple une application avec le no-code sans avoir aucune connaissances en développement informatique. Tandis que le low-code exige tout de même d’avoir des connaissances en programmation, ainsi qu’en développement (web, mobile… ). Le low-code compte à peu près entre 20 et 30 % de programmation, sur l’ensemble du projet. Plus les applications à créer sont complexes, plus elles nécessiteront du codage.

Pourquoi utiliser le no-code ?

L’utilisation de no-code permet d’avancer dans la création de son projet, sans avoir à faire appel à un développeur qualifié. De plus, la mise en place du no-code permet d’optimiser les coûts de développement. En effet, les plateformes no-code proposent aux utilisateurs des programmes préconstruits, évidemment développés par des codeurs, qui fonctionnent et se mettent en place grâce une simple action de « glisser-déposer ». Grâce à l’utilisation du no-code, vous obtiendrez les avantages suivants :

  • Facilité de prise en main
  • Rapidité d’exécution du programme 
  • Meilleure productivité
  • Réduction des coûts en développement 

Pour quelle situation peut-on utiliser du no-code ?

Le no-code peut être utilisé dans différents cas, dont voici la liste des principaux recensés auprès des utilisateurs :

  • Création d’un site web ou d’un site e-commerce
  • Création d’une application mobile
  • Création d’un jeu vidéo.
  • Mise en place d’un formulaire.
  • Mise en place de newsletter.
  • Création d’une base de données.
  • Mise en place de chatbot. 
  • Optimisation de la productivité.

Quelles sont les meilleures plateformes de développement no-code ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes de développement no-code comme Zapier, Appy Pie, Webflow, Appian, IFTTT, Airtable, Zoho Creator, Bubble, GoodBarber, Figma, Microsoft PowerApps ou AppSheet.

En conclusion

L’utilisation du no-code permet aux petites et moyennes entreprises de créer des solutions digitales plus facilement et à moindre coût, puisqu’il ne nécessite pas le recrutement d’un développement en interne ou en free-lance. C’est la solution idéale pour tester une idée ou un projet, voire créer un MVP (minimum viable product), afin de déployer une première version d’une application ou d’un business en ligne.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

[Emploi] Dernières offres publiées

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *