Création de site web : quelle différence entre CMS open source et framework open source ?

difference-CMS-framework-open-source

Tous les jours, de nombreux projets voient le jour, que ce soit un commerce de proximité, une société de service, une agence digitale, une startup innovante, une boutique en ligne… Le point commun de tout projet professionnel de nos jour : la concrétisation d’un projet entrepreneurial se traduit par la conception d’un site web. Qu’il s’agisse d’un site vitrine, d’une landing page, d’un blog, d’un site e-commerce ou d’un simple site web, il est important de le concevoir de la bonne manière selon son objectif. Pour y parvenir de nombreuses solutions s’offrent à vous. Si vous ne souhaitez pas le développer « from scratch », c’est-à-dire entièrement de A à Z en le codant en totalité, il existe des solutions comme les CMS ou les frameworks. Pour vous aider à choisir, découvrons les différences entre ces outils de conception de site web.

Les CMS : des gestionnaires de contenu prêts à l’emploi pour un site web facile à mettre en place

De son acronyme CMS qui signifie « Content Management System », les CMS sont des systèmes de gestion de contenu qui facilitent dynamiquement la conception, la gestion et la mise à jour de sites web ou applications mobiles. En tant que principales fonctionnalités, les gestionnaires de contenu peuvent être utilisés collectivement par plusieurs utilisateurs, permettent de traiter indépendamment la forme (design, …) et le contenu (pages, articles, catégories, …) d’un site web ou une application mobile, ils permettent l’indexation sur les moteurs de recherche, permettent d’attribuer des droits d’accès aux utilisateurs (administrateur, éditeur, auteur, contributeur, …) ou encore de soumettre une chaîne de publication de contenu.

Si vous souhaitez créer votre site avec un CMS, il est important de bien comprendre qu’il existe deux types de CMS dont nous allons voir les différences : le CMS Open source et le CMS Propriétaire.


[Webinar partenaire] Booster votre stratégie marketing digital avec les avis clients

Définition d’un CMS open source : l’exemple de WordPress, Joomla, Drupal…

Par définition, un CMS Open source est un logiciel avec un code source fourni et accessible à tous pour la lecture, la modification ou la redistribution du logiciel. Attention, le CMS Open source n’est pas forcément gratuit bien que les CMS les plus populaires le sont. L’Open source est une technologie orientée vers le collaboratif, c’est-à-dire que les logiciels Open Source sont développés et améliorés en continue selon des règles établies au préalable, par des développeurs partout dans le monde.

Parmi les acteurs CMS Open source, WordPress, Joomla et Drupal sont les plus utilisés et populaires pour développer des sites web facilement. Découvrons ces exemples de gestionnaires de contenus.

CMS-Open-source-WordPress-Joomla-Drupal

Une référence parmi les CMS grâce à son accessibilité et sa polyvalence, WordPress est adapté à tous les types de sites et possède, selon W3Techs, plus de 60% des parts de marché des CMS et logiciel de création de sites web. Facile d’utilisation avec une installation en 5 minutes, WordPress est gratuit et dispose d’une interface utilisateur très simple et ludique permettant à tous les profils non-initiés de l’utiliser. Au-delà de cette facilité d’utilisation, WordPress puise sa force dans la personnalisation qu’elle propose. Le CMS vous offre la possibilité de changer presque tout (design, fonctionnalités, …) grâce à des extensions intégrées. En terme de sécurité, le CMS est très performant aujourd’hui. Les soucis de sécurités de nos jours sont uniquement liés aux extensions externes utilisées sur WordPress, à moins que l’utilisateur n’ai pas une utilisation du CMS optimisé contre les menaces. Enfin, nous pouvons également aborder l’indexation et le référencement qui est assez facile sur WordPress notamment pour l’optimisation SEO avec des extensions comme Yoast SEO. D’ailleurs, nous avons déjà abordé les différentes techniques pour vérifier l’indexation de son site web sur Google. Finalement, WordPress est idéal pour concevoir un blog ou un site web basique.

En terme de popularité et parts de marché, Joomla se positionne juste derrière WordPress. Son nom est issu du mot swahili « Jumla » qui se traduit par « tous ensemble » et caractérise l’aspect Open source du CMS. Joomla est gratuit et similaire à WordPress en de nombreux points notamment la partie front-end et back-end. Concernant la personnalisation, Joomla dispose également des extensions comme sur WordPress sauf que sur Joomla, il n’y a pas de répertoire officiel où sont regroupés toutes les extensions, donc les utilisateurs doivent les récupérer par leurs propres moyens. Joomla est également réputé pour sa performance et profite de sa communauté d’utilisateurs pour gérer et corriger les failles de sécurité à l’image de WordPress. Enfin, si vous êtes débutant, le référencement de votre site peut être plus compliqué qu’avec WordPress notamment car certains outils SEO sont plus techniques sur Joomla. Si vous souhaitez créer une communauté en ligne, Joomla est une bonne option, tandis que pour un site e-commerce, il existe également des CMS qui sont orientés pour la vente à distance comme WooCommerce, Shopify, Magento ou encore Prestashop que nous avons déjà présentés.

Drupal est notre dernier exemple de CMS Open source qui est un CMS gratuit, orienté pour des sites web plus complexes et non conseillé aux débutants. Par sa complexité, Drupal se caractérise par ses performances par rapport aux autres CMS en terme de personnalisation, de rapidité (nécessite moins de ressources, ce qui allège le serveur), de sécurité (des extensions de sécurité pour les sites web). Drupal est la meilleure solution pour des sites imposants avec des fonctionnalités techniques et une forte personnalisation.

Définition d’un CMS propriétaire : l’exemple de Squarespace, Hubspot, Wix, Jimdo…

Le CMS propriétaire est le second type de CMS, moins plébiscités par les utilisateurs notamment en raison des limites de ce type. Ces logiciels sont développés par des entreprises propriétaires du code source. Ainsi, toute la partie développement du code source et la distribution du CMS n’est accessible et modifiable uniquement par l’entreprise propriétaire. Ainsi, les utilisateurs peuvent utiliser, modifier, dupliquer ou diffuser le CMS selon les conditions établies par le propriétaire. Ce type de CMS est moins vulnérables aux failles de sécurité avec généralement un support d’experts en cas de problème. A contrario, les CMS propriétaires imposent certaines contraintes d’utilisation, rendent difficile la migration vers d’autres CMS, impliquent une dépendance à l’entreprise qui développe le CMS (en cas de faillite par exemple).

CMS-propriétaire

Squarespace, Hubspot, Wix et Jimdo sont les principaux CMS propriétaire sur le marché. Découvrons les spécificités de chacun des CMS. Dans un premier temps, Squarespace est intéressant pour des sites e-commerce simplistes, des blogs ou tout simplement des landing pages (à l’image d’Instapage) grâce à de nombreux templates responsive design. Squarespace se caractérise par sa simplicité d’utilisation et sa personnalisation même si de nombreux utilisateurs ont constaté des ralentissements parfois. Enfin, le CMS n’est pas encore disponible en français donc il faudra vous contenter de l’anglais.

Le CMS HubSpot permet également la conception de sites web simple mais la particularité d’HubSpot se trouve dans le fait que le CMS gravite autour d’outils marketing (emailing, social media, feedbacks…), et d’outils CRM. Le CMS HubSpot est facile d’utilisation surtout pour les habitués de WordPress car il fonctionne avec des templates et des modules comme s’il s’agissait de thèmes et extensions sur WordPress. Ainsi, sur le CMS HubSpot, l’utilisateur peut facilement créer ses pages grâce aux templates en leur administrant des modules. Enfin, le CMS HubSpot se caractérise également par ses performances, sa rapidité et sa fiabilité notamment en terme de sécurité. Attention, il faut savoir que ce CMS est payé sous forme d’abonnement.

Le CMS Wix est le CMS de référence surtout pour les débutants tellement sa prise en main est facile pour concevoir des sites web professionnels ou personnels grâce à son répertoire de plus de 510 templates. Wix dispose d’une interface intuitive et un système ludique de drag & drop pour intégrer, déplacer et personnaliser des éléments sur votre page web. Wix permet également de créer des sites e-commerce grâce à ses templates adaptés. De plus, Wix est disponible en 16 langues, ce qui peut être très pratique pour les sites multilingues. Enfin, attention lorsque l’on crée son site sur Wix sur un template, il n’est pas possible de le changer à moins de tout recommencer, et enfin le CMS est en freemium avec sur la partie gratuite des publicités dérangeantes.

Enfin, Jimdo est un CMS surtout orienté pour la création de sites e-commerce, comparé aux autres CMS, grâce à ses nombreuses fonctionnalités permettant de créer une boutique en ligne ergonomique. Jimdo est assez simple d’utilisation, mais toujours moins que certains CMS comme Wix. Enfin, toujours à l’exemple de Wix, Jimdo fonctionne en freemium avec des publicités en footer sur la partie gratuite.

Si les CMS existants ne conviennent pas à votre besoin, vous opterez peut-être pour la création d’un site web sur mesure en vous basant sur ce qu’on appelle un framework, dont les plus populaires sont conçus en PHP.

Les frameworks : une bibliothèque de fonctionnalités et une architecture prête à l’emploi pour un site sur mesure

Un framework ou « infrastructure logicielle » en français désigne un ensemble d’outils et de composants d’un logiciel, d’une application, d’un jeu, d’une extension, … L’utilisation de base d’un framework consiste à enrichir son code notamment pour développer un logiciel, etc. Par conséquent, l’objectif consiste à uniformiser le code source à destination des développeurs pour simplifier leur travail. Enfin, un framework est généralement lié à un langage de script comme JavaScript ou de programmation comme PHP ou Python. Ainsi, un framework PHP par exemple offrira un ensemble de composants PHP prêts à l’emploi, permettant d’appeler des fonctionnalités diverses et modulables permettant d’accélérer le développement web d’un projet.

Il existe de nombreux frameworks plus ou moins populaires qui sont à choisir selon votre projet et les compétences de votre équipe. En effet, certains framework sont adaptés aux projets importants et d’autres essentiellement à des besoins ponctuels ou de courtes missions.

Les frameworks open source : l’exemple de Symfony et Laravel

framework-open-source-symfony-laravel

Symfony est un framework PHP open source surtout destiné aux projets complexes car il offre une grande flexibilité de développement avec l’appui d’une grosse communauté de développeurs pour aider les utilisateurs dans la configuration et la résolution de bugs. D’autant plus que le framework Symfony profite d’une barre d’outils de déboggage qui n’oblige pas l’écriture de script pour réaliser des tests. Si vous souhaitez utiliser Symfony pour un gros projet de développement web, l’idéal est d’être accompagné par une agence Symfony afin de profiter pleinement du framework sans se complexifier la tâche.

Comme second exemple de framework open source, il y a Laravel, également un framework PHP qui est quant à lui composé de plusieurs frameworks pour tous les niveaux grâce à sa documentation complète et qualitative. Laravel permet de développer de nombreux projet en créant des requêtes SQL ou encore en gérant le cache, l’envoi d’email, les différentes sessions utilisateurs, la pagination du site, …

Parmi toutes les solutions à votre disposition, il est important de bien connaître son projet et son objectif pour choisir le CMS ou framework adapté. Si vous ne savez pas vous positionner notamment en raison du gros projet de site web, il peut être judicieux de se tourner vers une agence de création de sites web qui vous accompagnera tout au long de la conception de celui-ci

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *