E-RP & Réseaux sociaux : Comment convaincre les journalistes de parler de vous ?

e-reputation-reseaux-sociaux

Fini les prises de contact classiques et peu efficaces telles que les campagnes e-mailing ou les interminables coups de téléphone, aujourd’hui pour attirer l’attention des journalistes et espérer décrocher un reportage ou une interview, les entreprises passent par les réseaux sociaux ! Facebook, Twitter, LinkedIn ou encore Instagram sont tout autant de plateformes sociales qui offrent de nombreuses opportunités de prendre contact avec les influenceurs d’aujourd’hui. Mais parmi ce large panel de solutions, il arrive de s’y perdre.

Comment donner envie aux journalistes de parler de votre entreprise ? Quel réseau social utiliser ? Suivez nos conseils !

Soignez votre e-reputation et apprenez à connaître les journalistes

  • Mon identité numérique est-elle claire ? 

Avant d’entamer quelconque démarche, sachez qu’il y a une chance sur deux pour que le journaliste que vous souhaitez contacter ne vous connaisse pas. Vous préférez certainement interagir avec des humains, plutôt que des comptes twitter ou des adresses e-mails. Il en est de même pour les journalistes !

Alors, pour simplifier la prise de contact et augmenter vos chances d’avoir une réponse : soignez votre identité numérique ! Biographie, présentation, etc … le journaliste doit en quelques secondes pouvoir cerner votre activité et avoir une image professionnelle de vous.

  • Qui est vraiment mon interlocuteur ?

Le journaliste utilise-t-il les médias sociaux ? Publie-t-il régulièrement ? Quels types de publications partage-t-il  ?

C’est la règle numéro 2 : se renseigner en amont sur son interlocuteur ! En effet, tout comme vous, les journalistes choisissent leurs réseaux sociaux en fonction de leur stratégie numérique. Certains seront plus actifs sur Facebook, tandis que d’autres seront plus actifs sur Twitter, sans oublier LinkedIn In ou Instagram. Lire attentivement sa biographie, analyser la fréquence de ses post, son délais de réponse aux sollicitations vous aideront à simplifier votre prise de contact qui n’en sera que plus efficace et pertinente.

Affutez votre technique d’approche

Ca y est, vous avez cerné votre journaliste, maintenant il faut s’adapter et choisir le bon réseaux social pour le contacter et maximiser vos chances d’avoir une réponse. Encore une fois, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi ce large panel de solutions, c’est pour ça qu’on vous donne des tuyaux.

Twitter Facebook et LinkedIn forment le triangle d’or des réseaux les plus utilisés par les journalistes. En effet, 71,64 % d’entre eux possèdent un compte Twitter, 80,1% possèdent un compte Facebook, et 72,73% sont sur LinkedIn.

L’approche sur Facebook

Sur Facebook, deux cas de figure s’offrent à vous. Soit le journaliste possède un compte uniquement professionnel sur lequel il ne partage que des publications en lien avec son entreprise, et il vous faudra alors adopter un ton plus professionnel et lui pitcher l’objet de votre contact en message privé, sans l’inonder d’informations. Soit vous connaissez personnellement votre cible (vous êtes amis sur le réseau), et la prise de contact sera plus simple pour vous.

L’approche sur Twitter

Sur Twitter, la difficulté se trouve dans la limitation du nombre de caractères. Il vous faudra donc faire preuve d’ingéniosité à travers un pitch court et précis, en utilisant éventuellement des hashtags. N’oubliez pas que le but est de donner envie à votre cible de répondre !

L’approche sur LinkedIn

Sur LinkedIn, là encore, deux cas de figure s’offrent à vous. Soit vous connaissez déjà le journaliste, vous êtes ‘connectés’, et vous pouvez donc directement lui envoyer votre pitch par message privé. Soit vous ne le comptez pas encore dans votre communauté, et il vous faudra l’ajouter avant de lui envoyer votre pitch.

Notez cependant que, bien que LinkedIn reste le réseau le plus professionnel, c’est aussi celui sur lequel le journaliste reçoit énormément de sollicitations ! Faites donc preuve d’imagination dans votre pitch afin de vous démarquer au maximum.

En l’absence de retour, n’insistez pas ! Mauvaise nouvelle : vous ne recevrez pas toujours de réponse à vos sollicitations. Dans ce cas, pas de panique, et n’insistez pas. Plusieurs raisons expliquent cette absence de réponse : soit le journaliste n’est pas intéressé par votre proposition, soit il a lu le message et l’a mis de côté pour revenir vers vous prochainement, soit il ne l’a tout simplement pas encore vu !

Patience donc .. Si le journaliste est vraiment intéressé il finira par vous re contacter.

Voilà, vous avez à présent toutes les clés pour réussir votre première prise de contact ! J’espère que cet article vous aura été utile, et je vous souhaite bon courage dans vos démarchages.

Source : CHARRONNAT Madyson

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *