Refonte de site internet : 5 étapes méthodologiques à suivre pour son site web

etapes-methodologiques-refonte-site-web-internet

La refonte de votre site web n’est pas un travail à sous-estimer, car selon l’existant, cela peut vite devenir fastidieux et complexe. Pour réussir ce gros projet de A à Z sans commettre d’erreur ou sans se laisser submerger, il est important d’avoir la bonne méthodologie. De manière générale, un accompagnement par des spécialistes ou une agence web spécialisée sur votre CMS est recommandé. Pour vous aider à comprendre et adopter la bonne méthodologie d’une refonte de site web, découvrez les 5 étapes à suivre.

Définir les objectifs principaux de la refonte web

Comme la plupart des projets, il est crucial de bien poser les bases notamment en définissant des objectifs précis. Ces objectifs vous permettront de garder le cap tout au long de votre refonte de site web. Dans un premier temps, il faut bien comprendre vos motivations afin que vos objectifs y répondent. La question à se poser est : pourquoi souhaitez-vous changer de site web ? Soyez précis quant aux réponses à apporter, plutôt que de dire “je souhaite un site plus joli”, essayez plutôt d’apporter des réponses chiffrées et précises, comme :


[Agenda] Comment booster ses ventes e-commerce de fin d'année 2021 ?

  • je souhaite augmenter le temps passé par les internautes sur les pages 
  • je souhaite changer le design pour renvoyer une image moderne de notre entreprise
  • je souhaite recevoir plus de demande de devis
  • je souhaite donner envie aux internautes de s’inscrire à notre newsletter
  • je souhaite augmenter le nombre d’achat sur mon site e-commerce
  • etc

Généralement, la refonte d’un site web peut intervenir pour modifier le design du site, optimiser le code HTML pour améliorer le positionnement SEO, améliorer les performances et l’expérience utilisateur, ajouter de nouvelles fonctionnalités, ou encore migrer vers un autre serveur. Après avoir bien défini vos motivations, vous pouvez passer à la définition des objectifs. À titre d’exemple, si votre motivation est d’améliorer les performances et l’expérience utilisateur, il faut se demander à quoi cela va nous servir pour déterminer les objectifs. Dans notre exemple, la refonte du site web peut contribuer à l’intégration de nouvelles fonctionnalités plus performantes ou plus au goût du jour, ou encore l’augmentation du temps passé sur le site web ou l’amélioration du taux de conversion.

Finalement, ce cheminement vous permettra de bien définir les objectifs sur le cahier des charges et d’avoir une vision globale du projet.

Réaliser un audit complet du site web à refondre

Après avoir défini les objectifs de votre projet de refonte, il est également important de prendre le temps de réaliser un audit complet du site existant. Pour cet audit, vous pouvez passer par Google Analytics, pour relever plusieurs KPI comme le volume de trafic, le temps de visite, les recherches organiques, le taux de rebond, le taux de conversion, le nombre de pages par session, les pages et CTA qui convertissent le plus… L’intérêt consiste à pouvoir se baser sur ces métriques et les comparer aux futurs résultats du nouveau site web. 

Dans le cadre de l’audit, vous pouvez également naviguer sur le site, en adoptant la position d’un internaute lambda, afin de mettre en lumière les bonnes pratiques ergonomiques sur l’aspect de l’expérience utilisateur, et éventuellement les conserver lors de la refonte du site web.

À contrario, n’hésitez pas à noter les points qui méritent d’être améliorés d’une manière ou une autre pour que le nouveau site soit plus performant.

Réaliser un benchmark des sites internet concurrents

benchmark-concurrence-refonte-site-web-internet

Avant de se lancer dans la construction du nouveau site web, il peut s’avérer être très pertinent d’analyser les sites internet concurrents au travers d’un benchmark, pour ressortir les meilleures pratiques, afin de les utiliser ou de s’en inspirer. Ces bonnes pratiques peuvent concerner des aspects design (graphisme, couleur…), tout comme certaines fonctionnalités. 

Analyser les performances SEO actuelles de votre site et identifier les points techniques sensibles (contenu, redirection, images…)

La partie SEO d’une refonte d’un site web est vraiment importante. En effet, il ne faut pas se louper pour pouvoir pleinement profiter de la refonte, plutôt que de devoir passer votre temps à rattraper certains problèmes SEO (erreurs 404, perte de position etc). Si dans votre projet de refonte, vous comptez changer la structure même de vos URL, voire de nom de domaine, pensez à bien rediriger les anciennes URL vers celles du nouveau site web, au risque de perdre en SEO et en visibilité. 

Ainsi, vous pouvez établir un plan de redirection à l’aide d’un fichier Excel ou Google Sheets, et de créer un tableau avec une colonne contenant toutes vos anciennes URL pour les faire pointer vers les URL du nouveau site web sur une autre colonne. L’objectif est que toutes vos URL soient bien redirigées. Si votre nouveau site est mis en ligne sur WordPress, vous pourrez directement intégrer ce tableau avec le plugin “Redirection”.

Dans le cas où la refonte n’est qu’une évolution du design, vous n’avez pas de soucis à vous faire à ce niveau-là. Cependant, durant l’audit, il est tout de même judicieux de faire un audit SEO pour déterminer les mots-clés sur lesquels vous êtes positionnés afin de les conserver et les enrichir avec des expressions grâce aux requêtes Google de vos visiteurs. Ensuite, vous pouvez aussi récupérer les contenus (textes, noms d’images, titres, meta-descriptions des pages…) que vous allez réutiliser à l’identique ou utiliser comme base avant optimisation SEO.

Rédiger un cahier des charges de refonte de votre site web

Après avoir effectué ces premières étapes et l’audit de votre site, vous pouvez passer à la rédaction détaillée du cahier des charges de votre projet de refonte. Assurez-vous que votre document contient bien une description de l’entreprise et du rôle du site web dans l’entreprise, et une explication du projet de refonte en détaillant le plus précisément possible la cible, les objectifs (idéalement chiffrés par rapport à l’existant), et les moyens. 

Vous pouvez décrire les contenus à récupérer du site existant, à savoir les contenus et images. Par la suite, décrivez en détails les nouvelles fonctionnalités liées au projet comme le développement d’une boutique en ligne, d’un blog, la remise aux normes sur les formulaires opt-in… notamment à l’aide de wireframes et éventuellement de la nouvelle charte graphique. Pour finir, il est important d’ajouter un planning avec les grandes étapes du projet pour conserver une vision globale tout au long de la refonte, et bien respecter les deadlines.

Comme vous le voyez, la refonte d’un site internet est un projet assez conséquent, d’où l’importance de suivre une bonne méthodologie au travers de ces 5 étapes.

[Nouveau] 5 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *