Tout savoir sur Facebook Shops, la solution social e-commerce

Facebook vient de secouer le marché du e-commerce. En effet, le leader des réseaux sociaux a annoncé le 19 mai dernier dans une vidéo, le lancement de son Facebook shop, une nouvelle fonctionnalité gratuite de boutique en ligne. Qu’est ce que le Facebook Shops ? Quels avantages offre t-il ? Retour en détail sur cette nouveauté qui risque fort bien de révolutionner le marché du e-commerce.

Quand la crise du Covid19 inspire Facebook

Avec la crise sanitaire du Coronavirus qu’a connu le monde entier, on a vu combien le secteur du e-commerce pouvait être fragilisé par temps de pandémie (ventes en berne, évènements webmarketing annulés…) Cette catastrophe qui a mis au plus mal l’économie française a fait prendre conscience d’une chose : l’avenir est dans le numérique, et Facebook l’a bien compris avec le coup d’envoi de son marketplace Facebook Shops.

Facebook se lance dans le e-commerce

Il faut savoir saisir la perche que la vie nous tend en toutes circonstances et oser transformer les obstacles en opportunités. C’est justement la leçon que nous donne Mark Zuckerberg. Alors que le coronavirus a anéantit le monde entier, le géant californien a profité de la situation pour lancer sa plateforme e-commerce qu’il a lui même supervisé. Il justifie son choix par la crise du covid19 qui a fortement impacté le secteur de la vente en ligne. Le célèbre patron de la firme californienne a déclaré lors de son allocution téléphonique sur les résultats du trimestre passé :“Il y a beaucoup de choses à construire pendant des périodes comme celle-ci, donc plutôt que de freiner à fond, comme beaucoup d’entreprises pourraient le faire, c’est important de continuer à investir dans les nouveaux besoins”…”C’est une question d’opportunité et de responsabilité.”.

Avec le confinement, nombreux sont les e-commerçants qui ont été touchés de plein fouet par les désagréments économiques que cela a causé. Une enquête interne d’une trentaine de pages vient corroborer ce triste constat : pas moins d’une PME américaine sur 3 a été contrainte de cesser son activité sur internet. Autre point mais positif cette fois ci : plusieurs petites entreprises se sont lancées dans le e-commerce alors qu’elles n’avaient aucune visibilité sur internet jusqu’à ce jour. Facebook shops apparait telle une bouée de sauvetage pour secourir les boutiques en ligne en cas de seconde vague. “Si vous ne pouvez pas ouvrir physiquement votre boutique, vous pouvez quand même prendre des commandes et les livrer” a précisé le Fondateur de Facebook.

Le e-commerce, un secteur très impacté par temps de pandémie

À cause du covid19, 1 PME américaine sur 3 a dû cesser son activité en ligne.

On dénombre pas moins de 160 millions d’entreprises utilisatrices de Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger, ce qui représente près de 50% de TPE-PME. Elles l’utilisent pour communiquer avec leurs clients et ainsi continuer à développer leur business en ligne. Le numéro 1 des réseaux sociaux offrait déjà des fonctionnalités intéressantes, mais avec son nouveau service il tend à se développer. Mais qu’est ce que la propriété Facebook Shops ? En quoi cette fonctionnalité se démarque de marketplace de Facebook déjà existant ?

Facebook Shops au secours des petites boutiques en ligne

Facebook shops se présente comme une nouvelle fonctionnalité qui offre la possibilité aux entreprises de créer des boutiques en ligne directement sur Facebook et Instagram. Cette interface personnalisable va permettre à ces entreprises, quelque soit leur taille, de centraliser les e-commerce et ainsi faire la promotion de leurs produits. Les e-commerçants auront beaucoup plus de flexibilité. Par exemple, ils pourront personnaliser leur vitrine en concordance avec leur ADN, choisir les articles qu’ils souhaitent mettre en avant, importer leur catalogue avec leur prix, faire des stories etc.

Ils pourront également faire appel à des entreprises spécialisées dans le domaine tels que Shopify, BigCommerce, WooCommerce, ChannelAdvisor, CedCommerce, Cafe24, Tienda Nube et Feedonomics qui sont les prestataires partenaires de ce projet. Facebook aspire à devenir l’application de référence pour au final devenir une vraie plateforme sociale de commerce en ligne.  Facebook et Instagram sont dotés de la fonction paiement intégré checkout. C’est une plateforme de paiement en ligne disponible uniquement aux Etats-Unis pour le moment. Pour les autres pays, la facturation s’effectuera depuis le site de la marque qui devra également assurer la phase décisive de la livraison. Les entreprises peuvent effectuer les prélèvements depuis le Shop.

Facebook Shops : un panel d’avantages pour les petits e-commerçants

Facebook shops offre beaucoup de fonctionnalités au e-commerçants
Avec Facebook Shops, les petits e-commerçants pourront créer leur boutique facilement.

Le shop en ligne de Facebook qui s’adresse particulièrement aux petites boutiques e-commerce et échoppes qui ont été fortement impactés par la crise de Covid19, fait la promesse de :

  • Une expérience unique de navigation et d’achat à la fois depuis l’application mais aussi le desktop;
  • Des boutiques et catalogues produits implémentés avec l’inventaire des produits en stock en temps réel;
  • Une personnalisation et une créativité libre pour chaque e-boutique;
  • Une capacité à générer du trafic vers et depuis chaque store;
  • Une sauvegarde des données relatives à l’expédition et à la facturation pour faciliter le paiement;
  • Plus d’interaction entre les utilisateurs et les marques;
  • Un service client  assuré H24 depuis Messenger, Instagram et WeChat;
  • La mise en place de programmes de fidélité et événements shopping en live.

Quant aux utilisateurs, ils pourront naviguer facilement et trouver des entreprises à travers des stories ou des contenus sponsorisés, interagir avec les marques depuis les réseaux sociaux et acheter en ligne en toute transparence. À titre d’exemple,  ils pourront sélectionner des produits pendant des live sur Facebook et Instagram et être directement redirigés sur les pages produits associées. À noter que Facebook prélève une commission à chaque transaction qui couvriront les frais de transactions et le service client sur Instagram.

Et si le shop de Facebook n’était qu’un moyen de détrôner le leader Amazon?

L’entreprise de Mark Zuckerberg aspire à se démarquer de son concurrent Amazon, l’expert de la vente en ligne et de la logistique en proposant une interface facile à utiliser mais aussi en jouant la carte de la gratuité. Les fonctionnalités de Facebook Shops sont essentielles pour le géant américain des réseaux sociaux dans la mesure où elles lui permettront d’une part d’exploiter ses points forts, mais surtout de se démarquer de ses concurrents Amazon, le N°1 du top 10 e-commerce 2020 et Google en offrant une expérience e-commerce sociale unique.

Et la protection des données dans tout ça ?

Sur la question de la protection des data, lors de son annonce, Mark Zuckerberg a bien insisté sur le traitement des données bancaires. En effet, ces informations personnelles seront centralisées dans un seul endroit mais permettront d’accéder à des millions de boutiques en ligne. Pendant les opérations d’achat, les données personnelles resteront privées. En revanche, après la transaction en ligne, le client sera libre de choisir si oui ou non il souhaite communiquer sur son achat. Comme le souligne très bien Anthony Bourbon, le CEO de Feed : “La vrai limite de Facebook Shops c’est la sécurisation de la donnée et c’est sur ce volet qu’il faudra être vigilant”.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *