SEO & position zéro : les sites n’apparaitront qu’une seule fois sur Google

La nouvelle vient de tomber, les spécialistes SEO l’avaient déjà remarqué depuis quelques semaines, mais elle a été annoncée officiellement sur Twitter par Danny Sullivan, le porte parole public du moteur de recherche Google : un site web qui apparaît dans la position zéro de Google n’apparaîtra plus dans les résultats qui suivent. Autrement dit, la position zéro devient une réelle position au sein du moteur de recherche. Nous vous expliquons tout dans notre article.

Google fait le ménage dans la SERP

Le message original de Danny Sullivan (en anglais) est le suivant : « If a web page listing is elevated into the featured snippet position, we no longer repeat the listing in the search results. This declutters the results & helps users locate relevant information more easily. Featured snippets count as one of the ten web page listings we show. »

En français cela donne : « Si une page web est placée en position d’extrait, nous ne le listons plus dans les résultats de recherche. Cela permet de désencombrer les résultats et d’aider les utilisateurs à trouver plus facilement les informations pertinentes. Les featured snippets font partie intégrante des 10 résultats de pages web que nous affichons. »


[Partenaire] Gratuit : Téléchargez votre premier livre audio sur Audible d'Amazon !

Connaissez-vous Audible ? C'est le service incontournable d'Amazon de livres audios, de divertissement et d’éducation audio conçu pour la mobilité. Pour tester gratuitement et sans engagement le service, profitez de l'offre spéciale : téléchargez le livre audio de votre choix parmi 400 000 références !

Vous pourrez écouter votre livre audio sur l'appli Audible disponible sur iOS et Android.

Puis il confirme quelques temps après : « It rolled out today 100% globally. »  c’est à dire que ceci a été appliqué sur Google partout dans le monde en date du mercredi 22 janvier 2020.

Position zéro : de quoi parle-t’on exactement ?

Google n’a cessé d’améliorer l’affichage des résultats des moteurs de recherche, dans le but d’en enrichir le contenu pour mieux répondre aux internautes. Si vous recherchez par exemple « heure Rio de Janeiro », il vous affiche directement l’heure alors qu’il y a quelques années, il vous suggérait des sites web proposant l’heure au Brésil. Si vous recherchez le nom d’un acteur, il vous affiche des informations sur sa vie et sa filmographie.

Exemple d’une requête affichée directement en position zéro

En bref, Google a décidé de tendre vers l’encyclopédie enrichie plutôt que de se contenter de rediriger ses internautes vers d’autres sites web. Auparavant on parlait de moteur de recherche, se contentant d’afficher les résultats pertinents selon la requête. Aujourd’hui, on parle plutôt de moteur de réponse, et cette tendance de fond qu’on constate dans l’industrie du référencement prend de plus en plus de poids.

Les featured snippets : une opportunité pour le SEO

La position zéro est une étape clé de cette mutation : concrètement, Google se sert des sites web de contenu, afin d’en extraire les informations pour les afficher aux internautes. Autrement dit : quand on recherche une recette de cuisine, Google va afficher le contenu de cette recette (ingrédients, temps de cuisson…) directement sur sa page. Cet extrait enrichi étant limité en taille, et ne répondant pas forcément tout le temps à la demande de l’internaute, il continue d’afficher d’autres résultats de façon classique.

Et fréquemment, on retrouvait le même site que celui choisi en position zéro, qui apparaissait également dans les résultats qui suivaient la position. Pour faire simple, ce site apparaissait deux fois sur un même mot clé : en position zéro avec un extrait, et en position suivante (1, 2, 3…) de façon classique. Ainsi le site web avait des chances d’obtenir du trafic via ce lien « secondaire » si la position zéro n’était pas assez attractive pour lui générer des clics.

Mais la « mauvaise » nouvelle pour les éditeurs de site, confirmée sur Twitter par Google, est que le site affiché en position zéro n’apparaîtra plus une seconde fois sur les positions normales, ce qui représente une grosse perte potentielle de trafic pour les sites à fort contenu. Mais d’un point de vue de l’utilisateur, finalement c’est pertinent puisqu’il découvrira d’autres résultats, lui donnant un choix plus étendu de sites web.

Pourquoi ce changement pose problème aux éditeurs de sites ?

Ordinateur portable d'un expert SEO

Concrètement, de nombreux spécialistes SEO ont constaté que bien qu’un site soit visible en position zéro, il ne bénéficie pas pour autant du trafic que lui octroie cette visibilité. Pour faire simple : Google récupère le contenu d’un site, l’affiche « en grand » à l’internaute, ce dernier trouve tout de suite réponse à sa question et n’a plus d’intérêt de cliquer sur le lien. Et c’est bien là le problème, sans ces sites créateurs de contenu, Google ne serait pas capable d’afficher ces réponses de façon instantanée aux internautes.

Mais jusqu’ici, la compensation de ces sites était d’avoir également de la visibilité dans les positions normales : ils y voyaient donc une façon d’avoir une visibilité pour leur marque (branding) même si cela signifiait une baisse de trafic… qu’ils compensaient avec les clics sur leur site web affiché en position 1, 2 ou 3. Il y avait même à l’époque certains éditeurs de sites, qui, constatant l’impact de cette position zéro sur leur trafic, ne souhaitaient pas finalement apparaître en position zéro, et cherchaient des solutions pour l’éviter. 

Quel impact sur le trafic SEO de votre site web ?

Cette image illustre l'impact de la position zéro de Google sur le SEO

Maintenant que Google a annoncé ne plus afficher le même site deux fois : c’est la double peine pour les éditeurs. Il faut rappeler qu’une position zéro affichant la réponse à l’internaute, et occasionnant des clics en moins redirigeant vers le site éditeur, signifie un manque à gagner crucial en audience et revenu publicitaire. Les éditeurs de site dépendent du trafic pour commercialiser leur espace publicitaire, enrichir leur base de donnée email etc.

Vous l’aurez compris, ce changement risque de faire grincer des dents chez les éditeurs de sites, mais est annoncé comme ayant pour unique but d’offrir des résultats plus riches aux internautes en évitant le « contenu dupliqué ». Si on devait finir sur une note positive, il faut penser à ces millions de sites web, affiches jusqu’alors en 11eme position de Google sur différents mots clés, qui devraient gagner une position et apparaître en première page (chaque page Google n’affichant que 10 résultats)… comme à chaque mise à jour Google, et cela a été le cas pour l’algorythme BERT il y a des perdants et des gagnants. 

Surveillons dans les mois qui suivent l’impact de ce changement, qui devrait être analysé par les nombreux experts du SEO.

Mise à jour : nous avons reçu un commentaire intéressant de Webladi, agence de référencement SEO qui nous apporte un complément d’information intéressant au sujet de cette mise à jour et de l’impact du classement des pages selon leur présence en position zéro ou non.

Une étude récente du logiciel Ahrefs avait conclu que les taux de clics sur les mots clés affichant des featurings snippets, c’est-à-dire une position zéro, était d’environ 8,6 % en moyenne, alors que la position 1 recevait 19,6 % des clics en moyenne. De notre côté, nous le remarquons depuis la mise à jour : de nombreux sites qui possèdent des mots clés en position zéro ont une baisse du trafic du fait qu’ils ont perdu cette double visibilité, car la plupart du temps nous retrouvions la même page affichée en position 1, 2 ou 3. Il faudra donc voir comment Google va réajuster le tir dans les prochaines semaines, autrement il faudra trouver des solutions techniques pour éviter d’apparaître dans les featurings snippets.

Webladi
Les conclusions de l’étude Ahrefs sur l’impact du CTR avec les featured snippet

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *