Nombre de sites web en 2020 : combien existe-t’il de sites internet dans le monde ?

Quand on regarde la richesse de résultats d’un moteur de recherche comme Google, on se pose souvent la question : combien existe-t’il au total de sites web dans le monde ? Et quelle est l’évolution de création de site web au fil des années, depuis l’apparition du premier site Internet le 06 août 1991 ?

Au quotidien, on effectue des dizaines de recherche, et on navigue de sites web en sites web, et pour une grande partie de ces sites, il s’agit de notre première visite. La richesse d’internet fait que nous découvrons chaque jour de nouveaux sites Internet, à travers des noms de domaine en .fr, .com, .net ou encore .org ; mais également avec des extensions plus exotiques comme le .co, qui est l’extension officielle de la Colombie, mais que de nombreuses entreprises et marques ont emprunté pour trouver une alternative au .com qui connaît une vraie pénurie.

Cet eldorado du Web fait la fortune des vendeurs de nom de domaine, et également des hébergeurs web (clin d’oeil à o2switch et Planethoster qui proposent des hébergements illimités, ou on peut cumuler plusieurs sites web sur un seul et même compte et qui contribuent à cette croissance du nombre de sites web), car disposer d’un site web est devenu aussi basique qu’avoir une carte de visite ou un logo pour une entreprise.

Quoi qu’il en soit, intéressons-nous à la croissance d’Internet en matière de création de site web, et spécifiquement de l’évolution année par année du nombre de sites web disponibles sur la toile. Et rappelons que la définition d’un site web, c’est un nom de domaine (par exemple www.emarketerz.fr) associée à une adresse IP vers laquelle pointe ce nom de domaine. Cela ne signifie pas forcément que ce site est actif ou contient des pages : cela peut aussi être une page “en construction” ou un nom de domaine dit parking (qui est en vente et qui en attendant affiche de la publicité).

Au 16 juin 2020, on dénombre pas moins de 1,78 milliard de sites web dans le monde !

Cette statistique est impressionnante : on comptabilise en 2020, à l’heure où est rédigé cet article, 1 778 391 561 sites web dans le monde, soit 1,78 milliard pour arrondir ce chiffre. Ce nombre impressionnant nous est donné par Internet Live Stats, un site développé par une équipe internationale de développeurs, de chercheurs et d’analystes dont l’objectif est de rendre les statistiques liées à Internet au plus grand nombre, de façon dynamique.

Bien évidemment, il est difficile de comptabiliser le nombre de sites web exact, puisque chaque minute il se crée de nombreux sites web, et de la même manière de nombreux autres ferment ou disparaissent de la toile. Les chiffres obtenus par Internet Live Stats sont fournie par l’algorithme de Worldometers, qui traite les données élaborées par analyse statistique après avoir été collectées auprès de plusieurs sources, comme NetCraft, Matthew Gray de l’institut MIT, Robert H Zakon et Pingdom.

Au delà du fait que ce chiffre reste malgré tout une estimation, des acteurs du digital comme Google, du fait de leurs algorithmes et robots crawlers qui parcourent tous les jours des millions de pages pour maintenir leur index à jour, disposent également d’informations probablement plus fiables et plus précis quant à la quantité de site web qui existent. Quoi qu’il en soit, les chiffres d’Internet Live Stats nous donnent des informations clés sur l’ampleur d’Internet et son potentiel dans les années à venir.

Le graphique réalisé par Statista et basé sur Internet Live Stats

Les dates clés de la création de site web au fil des années, de 1991 à 2020

L’année où tout a commencé : 1991

Le 1er créateur d’un site Internet est un informaticien anglais, Tim Berners-Lee, qui travaillait à l’époque pour le CERN, le “European Organization for Nuclear Research”, soit en français l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire. À l’époque, il travaille sur le protocole appelé World Wide Web, qui donna les lettres connues des sites web aujourd’hui : www.

Le premier site web fut mis en ligne en été, le 06 août 1991. C’est d’ailleurs également lui l’inventeur du language html, sur lequel il a été aidé par l’ingénieur informaticien belge Robert Cailliau. Tim est aujourd’hui le président du W3C, le Word Wide Web Consortium, dont vous avez sûrement entendu parler si vous travailliez dans le secteur Internet depuis quelques années (on parlait à l’époque de créer des sites web conformes W3C).

1994 : on listait plus de 3 000 sites web dont un certain Yahoo!

Après qu’en novembre 1990 était rendu public par Tim et son équipe le document intitulé “WorldWideWeb : Proposition pour un projet hypertexte“, qui a été à l’origine de ce qu’est Internet aujourd’hui, en 1992, on dénombrait seulement 10 sites web. C’est qu’à partir de 1993, lorsque le CERN a rendu public et accessible à tous leurs travaux, qu’Internet a connu son développement et sa vraie lancée.

C’est en 1994 que les choses évoluent : on dénombre pas moins de 3 000 sites web, sans aucun service ni moteur de recherche pour les découvrir : ce besoin commençait à se faire ressentir, et Yahoo! s’est lancé à ce moment-là, sous forme d’annuaire de site web, afin de répertorier tous ces nouveaux sites web qui commençaient à faire leur apparition.

Entre 1994 et 1995, d’autres moteurs de recherche font leur apparition, comme Altavista, un moteur de recherche dynamique capable de trier les résultats avec différents critères (les prémices d’un Google), ou encore Lycos, le premier moteur de recherche français qui a démarré en mai 1994 !

Peu à peu, Internet se démocratise, et le nombre d’utilisateurs commence à croître, ce qui va eveiller l’intérêt d’entreprises… dont Amazon qui se lance en 1995, ainsi qu’eBay !

1998 : l’arrivée de Google qui va bouleverser la recherche de site web… au moment où on comptait environ 2 millions de sites Internet

Face à la croissance importante de sites web, des annuaires ne pouvaient plus suffire à trier l’information selon des critères pertinents : il fallait créer de nouvelles technologies capables de classifier l’information selon différents critères. C’est comme cela que Google débarque en 1998, avec une technologie capable d’analyser le contenu des pages d’un site web, d’en extraire les informations, et de se servir de facteurs externes (le fameux PageRank), pour trier et classer les sites web selon plusieurs critères… et qui restera leader incontesté en terme de parts de marchés des moteurs de recherche dans le monde et en France.

De 2000 à 2020… 20 ans d’Internet dominés par les leaders Google, Amazon et Microsoft

Depuis les années 2000, de nombreux sites web et startups ont émergé, devant souvent des marques mondialement connues. Google s’est fortement développé à travers ses différents projets, que ce soit sur le mobile avec Android, les navigateurs avec Chrome, les solutions publicitaires, notamment Google Ads anciennement AdWords, grâce à son inventaire colossal d’audience issu de son moteur mais également de partenaires externes.

Internet est aujourd’hui dominé par les GAFA, c’est-à-dire Google / Amazon / Facebook / Apple, à laquelle on peut ajouter Microsoft (qui donne l’acronyme GAFAM). Ces entreprises mondiales qui dominent leur marché, représentent une part importante de l’audience Internet aujourd’hui.

Mais parmi les sites qui sont populaires mondialement, et ne sont pas (encore) dans les filets des GAFAM, nous pouvons citer :

  • Wikipedia, l’encyclopédie en ligne qui fait partie des 50 sites les plus visités dans le monde
  • Netflix, le leader du streaming vidéo à la demande
  • Reddit, le forum de discussion social aux plus de 300 millions d’utilisateurs
  • Aliexpress, le Amazon chinois qui est devenu l’un des sites e-commerce les plus visités au monde
difference-CMS-framework-open-source

Liste des sites les plus connus et leur date de lancement :

Voici une liste non exhaustive des sites mondialement connus, qui se sont lancés au fur et à mesure de l’histoire de l’Internet :

  • 1994 : le moteur de recherche Yahoo!
  • 1995 : le moteur de recherche Altavista
  • 1995 : le site e-commerce Amazon
  • 1995 : le site de ventes aux enchères AuctionWeb… plus connu sous le nom d’eBay
  • 1997 : le moteur de recherche Yandex, leader en Russie
  • 1998 : le moteur de recherche Google
  • 1999 : le moyen de paiement en ligne PayPal
  • 2003 : le réseau social professionnel LinkedIn (racheté par Microsoft)
  • 2004 : le système de partage de photo FlickR (racheté par Yahoo! puis revendu)
  • 2004 : le réseau social grand public Facebook (appelé à l’époque “TheFacebook”)
  • 2005 : la plateforme de partage de liens communautaire Reddit
  • 2005 : la plate-forme de vidéo Youtube (également 2ème moteur de recherche aujourd’hui, après Google qui en est le propriétaire)
  • 2006 : le réseau social de microblogging Twitter, qui s’appelait à l’époque Twttr
  • 2007 : le système de blog Tumblr, racheté par Yahoo! en 2011
  • 2008 : le système de stockage de fichier Dropbox
  • 2010 : le réseau social de partage de photo Pinterest

Nous complèterons cette liste par la suite.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *