Quelle évolution du référencement naturel en 2021 ?

Chaque année, les professionnels du SEO remarquent que l’optimisation des résultats naturels d’un site web se complexifie au rythme des exigences de plus en plus pointues des moteurs de recherche, à commencer par Google. Découvrons ensemble les évolutions profondes du SEO de ces dernières années.

De plus en plus de critères combinés vont influencer vos performances SEO

Celles et ceux qui ont connu le SEO à ses débuts sont les mieux placés pour comprendre que la pratique du référencement naturel est clairement montée en expertise au fil des années.

SEO

Le SEO technique gagne du terrain : analyse de logs, signaux web essentiels, UX mobile…

Pour les sites à fort volume de page, et à fortiori à fort volumétrie de trafic, l’aspect technique, notamment la web performance, occupe une place importante dans l’algorithme Google, qui souhaite que ses internautes puissent accéder à votre site web rapidement, sans encombre et avec une expérience utilisateur optimale.


[Livre blanc] Quel logiciel de marketing automation choisir pour votre entreprise ?

Vous souhaitez mettre en place du marketing automation ? Découvrez le guide pour choisir le logiciel de marketing automation adapté à votre entreprise. Ce guide PDF Choisir le bon logiciel de marketing automation vous donnera les clés pour mettre en place votre stratégie marketing.

L’analyse de logs va permettre aux propriétaires de sites web de mieux comprendre le parcours des robots Google sur leur site, identifier les pages à faible valeur ajoutée qui sont scannées régulièrement alors qu’elles n’ont aucun enjeu SEO, afin de favoriser la visite des crawlers de pages plus stratégiques.

Tandis que les signaux web essentiels vont permettre aux équipes techniques de connaître les éléments d’optimisation pour faciliter la navigation, comme le temps de chargement, le poids des images, les scripts type JS qui ralentissent la page etc.

L’aspect mobile a pris un tournant décisif depuis que Google a annoncé que le robot d’indexation par défaut devenait le robot Googlebot pour smartphone, et qu’il dissociait de plus en plus les résultats sur ordinateur et sur mobile. Cela signifie tout simplement que l’adaptabilité de votre site aux écrans mobiles est obligatoire, et également l’importance accordée au format AMP, sous peine de vous priver d’un trafic important sur smartphone ou tablette.

Rédaction de contenu : comprendre l’intention de recherche et plus uniquement le mot clé recherché

L’époque où le mot clé était une science exacte est révolue : la tendance de fond aujourd’hui est d’optimiser son contenu, ses articles, en identifiant au mieux l’intention de recherche, qui peut être multiple selon les contextes, le type de personne (persona) qui effectue la recherche etc.

Cela impacte directement les propriétaires et éditeurs de sites web, et ce sur de nombreux aspects :

  • la quantité de contenu : pour couvrir les différents aspects induits par les intentions de recherche pour un sujet donné, le contenu sera de plus en plus long en nombre de mots, décomposé en plusieurs sous parties… dans la même tendance de fond que nous connaissons avec Wikipedia par exemple ;
  • la richesse du contenu : si à l’époque, de simples paragraphes de texts avec quelques balises HN suffisaient, aujourd’hui le contenu se retrouve enrichi de FAQ, de vidéos explicatives ou de tutoriels, de fiches PDF pratiques à imprimer, d’outils ou widgets utiles pour l’internaute, qui vont offrir une réponse de plus en plus complète à la requête de l’internaute ;
  • la fraîcheur du contenu : même quand vous pensez avoir traité un sujet de façon assez complète, il faudra régulièrement revenir dessus pour apporter des mises à jour, ou encore favoriser l’UGC (commentaires d’articles etc), dans le but d’envoyer un signal de fraîcheur à Google… même sur des articles rédigés il y a 5 ans ou plus :

Bref, l’époque du contenu rédigé et publié à vie en “one shot” est révolue : Google souhaite offrir à ses utilisateurs de l’information la plus actualisée possible, et exploitera les données qu’il a en sa possession pour favoriser les sites qui joueront le jeu du contenu frais et à jour.

La popularité du site : le netlinking seul ne suffit plus, la notoriété doit également être de la partie

Dernier point qui mériterait à lui seul un article complet : les signaux de popularité, qu’on résume souvent en SEO au netlinking. Les moteurs de recherche ont accès à assez de données tierces, aussi bien via le comportement de leurs utilisateurs que via des sources externes (Google Actualités, les données Youtube, les plate-formes d’avis clients, les mentions sur les réseaux sociaux…) qu’il devient facile pour Google d’identifier une popularité artificielle basée uniquement sur le netlinking.

Il est donc important de gagner en expertise, travailler son image de marque, d’établir des campagnes de notoriété pour faire de votre enseigne un vrai mot clé afin de vous démarquer des concurrents.

[Nouveau] 4 ebooks sur le digital marketing à télécharger gratuitement

Cet article vous a plu ? Recevez nos prochains articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et vous recevrez un mail tous les jeudis avec les derniers articles d’experts publiés.

Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *